16 septembre 2013

Les bonbons assortis

"Quelques jours avant Noël, la cuisine se remplissait de bruit et de poussière de farine, les femmes s'agitaient autour de la grande table centrale où s'entassaient le shortening, le beurre, le gros sac de cinq livres de farine Brodie XXX, la poudre à pâte, le cornstarch, le lait ; ma mère brisait la pâte, ma tante Robertine s'armait du rouleau et grand-mère Tremblay préparait les bases, pur porc pour les tourtières, pure pomme pour les tartes. Ça chantait, ça contait des histoires pas toujours propres, ça médisait, ça se permettait... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:40 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2013

Bon dimanche

J'aurais pu choisir Diane Dufresne, Claude Léveillé, Lynda Lemay, Fabienne Thibeault, Jean-Pierre Ferland etc .. mais pour moi la chanson québecoise c'est avant tout ces trois  là et particulièrement dans ce concert mémorable. Ils ont du talent nos cousins du Québec !
Posté par aifelle1 à 06:11 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 septembre 2013

Hommage

Un commentateur discret de mon blog s'en est allé hier. Je ne le connaissais pas depuis longtemps, mais j'appréciais ses vastes connaissances, sa manière de jouer avec les mots et la profonde humanité qu'il laissait transparaître. Comme il aimait laisser des poèmes en commentaire, je lui en dédie un dernier aujourd'hui. Ce matin-là je tirais mes rideauxcomme on écarteune pensée néfaste,comme on délivre une anecdoted'entre ses parenthèses.Dans un froissement d'ailesou de feuillage je crus reconnaîtrela voix sans ombrede Fra Angelico... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:29 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
11 septembre 2013

Chroniques de Jérusalem

En 2008, Guy Delisle a accompagné sa femme à Jérusalem pendant un an alors qu'elle travaillait comme coordonnatrice pour MSF. Le couple part avec ses deux jeunes enfants, dont le père s'occupera dans la journée tout en essayant de découvrir la ville et ce qu'il peut du pays. Si je ne suis pas très emballée par le graphisme de l'album, j'ai par contre était passionnée par le contenu, en grande partie parce que l'auteur rend compte de son année en observateur dépassionné, évoquant autant son quotidien de père au foyer que... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:43 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : ,
10 septembre 2013

L'envol du héron

"Je suis toujours assise au bord de mon lit. Des rames souterraines traversent mon corps de frissons depuis la plante de mes pieds jusqu'à la racine de mes sourcils. Dehors, le nombre d'oiseaux qui se sont réveillés s'est accru. Je ne dormirai plus. Je ne suis plus fatiguée, je suis épuisée. Epuisé, c'est bien plus que fatigué. Où ai-je lu cela ? Dans ma tête bruissent des bribes de mon ouvrage sur le sommeil, telles des voix d'oiseaux chanteurs qui s'éveillent. Dans l'épuisement, n'y a-t-il pas aussi la possibilité de puiser, non... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:59 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,
09 septembre 2013

Ecoute ..

Ecoute.En cette fin de jourles battements s'apaisent.Et le chaud et le vent,le rire des oiseaux,le travail des abeilles.En bordure des blés,sous les coquelicots,timide et solitaire,le grillon vespéralastique son violon.Paul Bergèse (site Printemps des Poètes)Rouen - Cathédrale de lumière
Posté par aifelle1 à 06:42 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2013

Bon dimanche

Posté par aifelle1 à 06:27 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2013

Monde sans oiseaux

"Il paraît qu'autrefois certains animaux traversaient le ciel grâce à leurs ailes, de fins bras couverts de plumes qui battaient comme des éventails. Ils glissaient dans l'air, à plat ventre, sans tomber, et leurs cris étaient très variés. Ils étaient ovipares, comme les poissons ou les lézards, et les humains mangeaient leurs oeufs. On les appelait "les oiseaux". Petite, j'ai demandé à ma mère de me raconter, mais elle a changé de sujet. Cette histoire d'"oiseaux" est-elle vraie ?" Où sommes-nous dans ce roman ? Bien malin qui... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:50 - - Commentaires [72] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2013

Le poète

Je prendrai dans ma main gaucheUne poignée de merEt dans ma main droiteUne poignée de terre.E puis je joindrai mes deux mainsComme pour une prièreEt de cette poignée de boueJe lancerai dans le cielUne planète nouvelleVêtue de quatre saisonsEt pourvue de gravitéPour retenir la maisonQue j'y rêve d'habiter.Une ville. Un réverbère.Un lac. Un poisson rouge.Un arbre et à peineUn oiseau.Car une telle planèteNe tournera que le tempsDe donner à l'UniversLa pesanteur d'un instant.Gilles Vigneault.
Posté par aifelle1 à 06:55 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2013

Avant d'aller dormir

"Mon nom est Christine Lucas. J'ai quarante-sept ans. Je suis amnésique. Je suis assise ici, sur ce lit inconnu, en train d'écrire mon histoire, vêtue d'une nuisette en soie que l'homme qui se trouve au rez-de-chaussée - qui me dit être mon mari, et s'appeler Ben - m'a apparemment achetée pour mon quarante-sixième anniversaire. La pièce est plongée dans le silence et la seule lumière est celle de la lampe posée sur la table de nuit, une douce lueur orangée. J'ai l'impression de flotter, suspendue dans un nuage de lumière". Le décor... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:27 - - Commentaires [74] - Permalien [#]
Tags :