51L7LXzlCYL__SX365_BO1,204,203,200_              cvt_Les-gens-honnetes-tome-2_1070  

Ce sont les deux premiers tomes d'une série qui en comporte quatre. C'est l'histoire de Philippe, qui fête ses 53 ans avec un superbe vélo en cadeau. Hélas, il apprend en même temps son licenciement. Il perd aussi son toit qui était un logement de fonction. A partir de là, il se laisse couler. Il n'est pourtant pas isolé, il y a ses enfants, son ex-femme et son fidèle ami Fabrice, sa vieille mère. Mais rien n'y fait, il passe son temps le nez dans la bouteille à pleurer sur son sort. Il faudra que sa fille lui annonce l'arrivée prochaine d'un bébé pour qu'il se ressaisisse enfin.

Dans le tome 2, Philippe joue les grands-pères un peu indignes et fait la connaissance d'un curieux libraire amateur de bonnes bouteilles. Ce n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux pour lui qui sort tout juste d'une période de consommation intensive ... Son grand ado de fils lui pose quelques problèmes et il se retrouve par hasard à improviser un petit boulot de coiffeur dans le train. Là, il fera la connaissance d'une certaine Camille.

Il n'y a rien d'extraordinaire dans cette série, mais justement c'est la vie des gens ordinaires qui est décrite, avec ses hauts et ses bas, ses tracas et ses joies. Il y règne une certaine solidarité, Philippe montre que l'on peut remonter la pente et qu'il y a de l'espoir même lorsque tout paraît perdu. Il y a peut-être un excès d'optimisme mais je ne m'en plaindrai pas.

Si je n'ai pas été enthousiasmée, c'est cependant une lecture agréable et des personnages attachants.

Gens_Honnetes_durieux_gibrat_6

L'avis d'Antigone Hélène Stéphie Violette

Christian Durieux et Jean-Pierre Gibrat - Les gens honnêtes
Tome 1 - 64 pages - 2008
Tome 2 - 64 pages - 2010
Editions Dupuis - Aire Libre