PicturesEmportée par mon élan après le mois québécois de Karine et Laurence, j'ai continué ma lecture avec la célèbre série Magasin Général. Neuf tomes lus dans la foulée, ce qui m'a permis de ne pas perdre de vue les personnages. Après un premier épisode qui m'a paru un peu fade, j'ai été de plus en plus emballée par la vie dans le petit village de Notre-Dame-des-Lacs, dans les années 1920.

L'histoire commence avec le décès de Félix Ducharme, époux de Marie et propriétaire du Magasin Général. Marie va-t'elle pouvoir continuer toute seule cette activité, poumon vital pour tous les habitants ? Le premier tome met en scène la communauté villageoise avec ses trois vieilles femmes grenouilles de bénitier, le nouveau curé nettement plus cool que l'ancien, ses familles besogneuses, l'original qui rêve de construire un bateau, etc .. Personne n'est riche dans le village et l'entraide est nécessaire.

Marie est une femme pleine de dynamisme, toujours prête à rendre service et ne se laissant pas abattre par les coups du sort. Elle reprend le magasin de main de maître. Le deuxième tome voit apparaître Serge, arrivé un beau jour en moto, dont on ne sait où. Personnage mystérieux, qui ne laisse pas Marie indifférente. Marie, si elle apparaît très sage au départ, prend de plus en plus d'assurance et se dévergonde au fur et à mesure des épisodes.

Mais je n'ai pas l'intention d'entrer dans le détail de l'histoire, il faut la découvrir soi-même, truffée d'expressions québécoises savoureuses et de personnages pittoresques. Les surprises ne manquent pas, c'est tout un village qui réagit au moindre évènement et les rebondissements sont parfois surprenants, entraînant le lecteur dans une direction inattendue.

La vie est rythmée par le départ des hommes chaque hiver, obligés d'aller bûcheronner. Les femmes restent entre elles et le retour est parfois mouvementé. Ces messieurs n'apprécient pas forcément qu'elles prennent trop d'initiatives. Ces dames se chargent de les remettre dans les rails avec fermeté.

Les neuf tomes sont concentrés sur l'humain, il y passe beaucoup de tendresse, avec pour pivot Marie. Son défunt mari, de là où il est, contemple éberlué l'évolution de sa femme, forcé de constater qu'il la connaissait bien mal.

Le dessin m'a paru un peu trop appuyé au début, mais finalement il est parfaitement adapté au foisonnement de l'histoire et la nature est magnifiquement montrée, partie prenante de l'histoire.

Une série à découvrir absolument :

Tome 1 - Marie
Tome 2 - Serge
Tome 3 - Les hommes
Tome 4 - Les confessions
Tome 5 - Montréal
Tome 6 - Ernest Latulippe
Tome 7 - Charleston
Tome 8 - Les femmes
Tome 9 - Notre-Dame-des-Lacs

De nombreux avis sur Babelio

magasin-general-loisel-tripp-campagne

Régis Loisel et Jean-Louis Tripp
Adaption en français québécois de Jimmy Beaulieu
Editions Casterman