1540-1

"Il a promis de prendre soin de moi, et, pourtant, j'ai peur. J'ai l'impression que quelque chose va mal, très mal, et que ça va encore empirer. Je n'ai pas le sentiment d'être la femme de Nick. Je n'ai même pas l'impression d'être quelqu'un : je suis quelque chose qu'on peut charger et décharger, comme un canapé ou une horloge à coucou. Un objet, et même pas un objet utile. Je suis une chose qu'on peut balancer à la casse, jeter dans la rivière, si nécessaire. Je ne sens plus ma propre réalité. J'ai l'impression que je pourrais disparaître".

Amy et Nick ont été contraints de quitter New-York, ayant tous deux perdu leur travail à cause de la crise financière. Nick a décidé de revenir dans son Missouri natal, il a acheté un bar avec sa soeur jumelle, Go, et peut s'occuper de sa mère malade.

En apparence, le couple a tout pour être heureux, ils ont été très amoureux, mais la perte de travail et le sentiment de tourner en rond a entamé leur belle entente.

Au matin de leur 5e anniversaire de mariage, Amy disparaît. L'attitude intrigante de Nick en fait assez rapidement un suspect. Je ne peux pas en dire plus, puisque comme tout thriller qui se respecte, l'intérêt est de découvrir l'intrigue au fur et à mesure.

Thriller c'est vite dit d'ailleurs, car s'il y a des retournements de situation assez fréquents, le rythme n'a rien de trépidant, il y a des longueurs et je sentais le désintérêt me gagner au fil de la lecture. Certes il y a un certain suspense, j'ai changé d'avis plusieurs fois sur l'un et l'autre personnage, au final je n'ai eu de sympathie pour aucun des deux, ce qui est un peu gênant. Seule Go m'a intéressée, toujours là pour son frère, la tête sur les épaules et le bon sens incarné.

Je suis d'autant plus déçue que j'avais beaucoup aimé "les lieux sombres". Cette fois-ci rien n'a vraiment fontionné pour moi, en plus les dialogues sont très plats et il y a trop de situations invraisemblables. Quant au dénouement, il traîne en longueur et est faible au regard du reste. 

Ne vous limitez pas à mon avis, il a beaucoup plu, il a même eu le Grand Prix des lectrices de ELLE, catégorie policier.

En partenariat avec

LivredePoche

Les avis variés de Alex Brize Cristie Galéa Hélène Keisha Liliba  Mango Sandrine Stéphie Theoma Véronique

Challenges

Gillian Flynn - Les apparences - 687 pages
Le Livre de Poche - 2013