51MGWPRBB5L

"On avait parlé un peu et une grosse pluie s'était mise à tomber et comme ça, à brûle-pourpoint, sans raison aucune, elle m'avait dit qu'elle avait été adoptée, qu'on avait cru bon de lui faire savoir que ses vrais parents étaient toujours au village. Qu'est-ce que je ferais à sa place ? Je venais d'arriver et je ne pouvais pas concevoir qu'on puisse vivre des années en sachant une chose pareille et de continuer à faire comme si on l'ignorait. Depuis, j'ai appris à mes dépens que la seule règle du village était le mensonge. Tout le monde sait tout et tout le monde fait semblant de l'ignorer."

Comme chaque année, je participe au challenge "Québec en Novembre" de Karine et Yueyin. Il y a deux ans, j'avais découvert Lise Tremblay avec "L'habitude des bêtes" et je souhaitais continuer avec l'auteure. J'ai choisi cette année un petit recueil de nouvelles où j'ai retrouvé un peu la même atmosphère.

Cinq nouvelles, une unité de lieu, un village rural en perte de vitesse, refermé sur lui-même, ne vivant plus que grâce aux résidences secondaires et aux chasseurs, tout en ne les acceptant pas vraiment. Vieilles histoires, jalousies, nostalgie du passé, c'est un mauvais brassage qui provoque des malentendus, des drames parfois, mais toujours en silence. On règle ses problèmes à l'abri des maisons et ils n'en sortent plus.

L'auteure a un talent certain pour peindre un monde villageois en voie de disparition, les femmes finissent par partir avec des estivants, les hommes restent et ne réagissent pas beaucoup, résignés. Les urbains qui passent une moitié de l'année au village se croient intégrés parce qu'ils viennent depuis des décennies. Douce illusion, ils ne seront jamais d'ici et ne peuvent pas comprendre la mentalité des villageois. Certains personnages reviennent d'une nouvelle à l'autre, toujours aussi taiseux.

J'ai à nouveau apprécié l'écriture sans fioritures de l'auteure, simple et efficace, elle va à l'essentiel et on saisit parfaitement ce qui se joue. Ce qu'elle décrit pourrait s'appliquer à bien des villages dans différents pays et différentes régions, loin de l'idéalisation actuelle des campagnes.

Auteure à suivre ... des titres à me suggérer ?

L'avis de Anne Karine Martine

Québec en novembre

Lise Tremblay - La héronnière - 120 pages
Babel - 2005