CVT_Madame-reve_6112

"A ses côtés, Paul, son compagnon, dort profondément. Claire se lève sans faire de bruit. Se dirige vers la chambre de Jules, son fils de deux ans.  Elle prend le temps de contempler son visage avant de déposer un baiser sur son crâne. Elle l'embrasse en ayant la désagréable impression de n'être qu'une figurante, ici, chez elle, une actrice de second plan, alors que, paradoxalement, elle tient l'un des premiers rôles dans le groupe de cosmétiques qui l'emploie. Elle pense à cela et son estomac se noue."

Huit nouvelles, dont certaines très courtes, constitue ce recueil. Mettant toutes en scène des gens modestes, à un moment de crise, elles disent l'essentiel, dans un langage qui fait mouche. Une maman solo qui pète les plombs, un homme trompé qui voit son mariage sombrer en silence, des baskets volées pour rien dans un supermarché, une baraque à frites malencontreusement placée, ce sont des situations a priori banales, mais que l'auteur sait rendre poignantes et proches de nous. Ma préférée est "le train pour Paris" dont le thème semble être la maladie, mais la chute cruelle dévie le regard.

Un auteur que je ne connaissais pas, à découvrir.

Merci Cathulu

Ludovic Joce - Madame rêve - 69 pages
Editions Inedits - 2018