414RsqSm4xL

"Ce n'est pas ... On s'égare, là. Mais c'est peut-être ce que nous attendons du mariage. Qu'il soit une machine à mouvement perpétuel, qui ne tombe jamais en rade d'énergie. Mais on a des gosses, un crédit, ta mère, mon père, un travail, ou pas de travail ... Comment tout ça pourrait-il ne pas nous broyer ?"

Jusqu'à présent, j'ai aimé tous les romans que j'ai lus de Nick Hornby, mélange d'humour ravageur et de problèmes de couples, d'amitiés, d'usure du temps etc ... Je ne m'attendais pas à la déception que j'éprouve avec celui-ci.  D'abord, il est trop court, j'ai le sentiment de ne pas en avoir eu pour mon argent.

Ensuite, je l'ai refermé en me disant "c'est tout ?" Le texte n'est fait quasiment que de dialogues. Un couple en crise a décidé d'entamer une thérapie conjugale et se retrouve toutes les semaines dans un bistrot, juste avant la séance, pour décider du thème qu'ils aborderont ce jour-là.

Nous comprenons que Madame a trompé Monsieur, ce qui a entraîné la crise actuelle. Louise est médecin, gérontologue, et Tom critique musical au chômage. Elle reconnaît sa responsabilité, mais lui rétorque que si elle est allée voir ailleurs, c'est son attitude à lui qui l'a poussée à avoir une aventure.

En fait, ils se disputent pour des riens chaque semaine, même le Brexit s'immisce dans leurs différents, tout cela pour éviter le fond du problème. Ils donnent l'impression de perdre leur temps pendant la séance et de régler leurs comptes au café la semaine suivante.

L'ensemble m'a paru superficiel, on ne sait presque rien du couple, ni du contexte dans lequel ils vivent. Pas d'évocation du passé, les personnages ne sont pas étoffés et rapidement, je n'ai pas trouvé grand intérêt à l'évolution de l'histoire.

Un roman de Nick Hornby ne peut pas être totalement mauvais, l'humour est là tout de même, il y a des scènes qui sont savoureuses, des situations qui parleront à ceux qui ont connu le problème, mais en ce qui me concerne, je suis restée sur la touche. J'ai hâte de retrouver l'auteur avec un vrai bon gros roman.

logo-mois-anglais-2020-3

Nick Hornby - Un mariage en 10 actes - 150 pages
Traduit par Christine Barbaste
Editions Stock - 2020