1960. Trois femmes, anciennes déportées d'Auschwitz, qui ne s'étaient pas revues depuis la guerre, se retrouvent à Berck-Plage. Dans cette parenthèse de quelques jours, tout est une première fois pour Hélène, Rose et Lili : leur premier vrai repas ensemble, leur première glace, leur premier bain de mer ... Une semaine de rires, de chansons mais aussi de disputes et d'histoires d'amour et d'amitié... (synopsis).

La critique n'est pas tendre avec ce film, qu'elle estime imparfait, mal fichu, plat etc ... Moi je l'ai surtout trouvé touchant. Il commence par une scène impressionnante à Auschwitz, juste avant la marche de la mort, permettant d'effleurer ce que les trois femmes ont vécu ensemble et ce qui les a liées indéfectiblement.

Le réalisateur, Jean-Jacques Zilbermann, s'est inspiré librement de la vie de sa mère,  Hélène, interprétée par Julie Depardieu. Nous la retrouvons rapidement à son retour à Paris, six mois plus tard. Très vite, elle fait des démarches pour retrouver Lili ; elle croit Rose morte au camp.

Par petites touches, nous la voyons se réadapter à la vie, retrouver un ancien amour, travailler ; les conséquences de la déportation sont là, dans les têtes et les corps. Le film change de tonalité lorsque les trois amies se retrouvent à Berck dans les années soixante. Ambiance de vacances, le soleil, la mer, les jeux, l'arrivée du twist ..

A la joie des retrouvailles se mêlent des moments de tension ; Hélène, Lili et Rose n'ont pas réagi de la même manière à la déportation, deux d'entre elles ont épousé d'anciens déportés, multipliant les sources de souffrance. Chacune s'en sort comme elle peut avec un passé qu'elles ne peuvent gommer.

Je dirais que c'est un film doux-amer, avec de très jolis moments de partage, un bel hommage rendu par un fils à sa mère. Dans les dernières minutes du film, nous voyons un bref passage avec les trois "vraies" héroïnes de l'histoire, amenant une émotion différente.

Avec Julie Depardieu, Johanna ter Steege, Suzanne Clément, Hippolyte Girardot
Réalisateur : Jean-Jacques Zylbermann - 2014

462994_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx