"Au musée des impressionnismes Giverny, l'exposition "Manguin, la volupté de la couleur" compte environ quatre-vingt-dix-oeuvres qui retracent la vie de cet ami d'Henri Matisse. L'accent y est mis sur la période où Manguin, qui a témoigné d'emblée d'un talent et d'une inventivité rares dans ses harmonies chromatiques, accompagne - et parfois précède - les audaces des peintres fauves avec lesquels il expose au Salon d'Automne de 1905".

Henri Manguin, désigné par Guillaume Apollinaire comme "le peintre voluptueux", rend hommage au bonheur de vivre à travers des thèmes arcadiens, des nus, des paysages méditerranéens, des scènes de vie de famille et des natures mortes.

Depuis ses années de formation, où l'enseignement de Gustave Moreau accompagne les premières expériences impressionnistes, jusqu'à la Première Guerre Mondiale, l'artiste fut fidèle en effet à l'expression d'une sensualité heureuse." (plaquette présentation musée des impressionnismes).

A1

A2

La petite italienne

A3

 

A4

Figures sur la plage - Jeanne et Claude Manguin

A5

Jeanne devant la nature morte

A6

Jeanne sur le balcon de la Villa Demière

A7

A8

Le pré, Villa Demière

A9

 

A10

La Faunesse, Villa Demière

A11

La Villa Demière - Saint-Tropez

A12

Le Vallon - Villa Demière 

A13

A14

Saint-Tropez - Le coucher du soleil

A15

A16

Le port et la citadelle de Saint-Tropez

A17

Devant la fenêtre, rue Boursault

A18

A19

Jeanne en chemise

A20

Cavalière, un personnage

A21

A22

Le golfe de Saint-Tropez

A23

A24

La Pinède à Cavalière

A25

La liseuse au bonnet vert

A26

A27

La couseuse à la robe rouge

A28

Baigneuse assise à Cassis, Jeanne

A29

Cassis, l'Allée de Villecroze

A30

A31

Les Osselets, Cassis

A32

Le golfe de Saint-Tropez (aquarelle)

A33

Jeanne au turban jaune

A34

La femme au carrick

A35

L'éclairage et les reflets n'aident pas à restituer vraiment les couleurs des tableaux. La vidéo qui suit en donne une meilleure idée.

Le site du musée des impressionnismes ici