16 avril 2018

Ouvre les yeux

"Pendant un moment tu la trouveras différente, comme si toutes ces années et tous ces conflits n'avaient pas eu lieu. Comme si au fond, un instant seulement, tu avais l'impression d'être toujours le même et qu'elle était, elle aussi, toujours la même". Luigi et Francesca se sont beaucoup aimés ; ils ont partagé de magnifiques années, ont eu un fils, Giulio, puis le désamour s'est installé peu à peu, jusqu'à la séparation. Luigi vit dorénavant avec Anna et plus tard Francesca avec Franco. Giulio ne s'est jamais vraiment exprimé sur... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:58 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,

06 janvier 2017

Maison des autres

"J'ai une chèvre que j'emmène toujours avec moi : et ma vie, c'est exactement la sienne. Elle vient au fond de la vallée, elle remonte à midi, elle s'arrête avec moi au bord du fossé, et puis je l'emmène au canal et quand je vais dormir, elle va dormir aussi. Et même pour la nourriture, il n'y a pas grande différence, parce qu'elle mange de l'herbe et moi de la chicorée et de la salade, et la seule différence c'est le pain. Et dans quelque temps, je ne pourrai même plus en manger... Comme moi... comme moi. Voilà la vie que je mène... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:10 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mars 2016

Plus haut que la mer

"C'est ce qu'elle lui avait dit. Et Paolo avait senti un souffle chaud se répandre entre ses côtes. Il n'aurait su expliquer pourquoi, ou peut-être que si. Au fil des ans, les gens lui avaient offert consolation, pitié, certains conseils - car il se trouve des gens pour donner des conseils même à un homme dont la femme s'était laissée mourir parce que son fils était un assassin. Mais personne jusqu'alors ne lui avait donné l'impression d'être compris, avec autant de simplicité". J'espérais le lire depuis longtemps ce roman et enfin... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 13:58 - - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags :
05 octobre 2015

Fable d'amour

"Elle éprouva alors une énorme douleur, car elle s'était rappelée tout-à-coup qu'il y avait, enfouie en quelque point inaccessible de sa vie, cette rencontre impossible qu'elle avait recherchée, puis qu'elle avait trahie, ce trésor perdu. Et ce n'était pas seulement lui qu'elle avait trahi, mais elle-même, y compris la partie la plus secrète et la plus haute d'elle-même". Un vieux clochard sans mémoire, puant et en haillons, Antonio, rencontre une merveilleuse jeune fille, Rosa et c'est l'amour absolu. Nous sommes bien dans une... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 18:34 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2015

La petite lumière

"Ma journée commence tôt.Je me lave, je m'habille. Je vais ouvrir les fenêtres. Je regarde pendant un moment tout ce monde végétal immobile comme une apparition. La petite lumière n'est plus là. Il n'y a que ces montagnes recouvertes de forêts à perte de vue. Elles descendent à pic, creusées de grands ravins et de sillons que l'on entrevoit à peine derrière le voile épais du feuillage, comme un paysage primordial modelé à coups de pouce. On distingue seulement, en regardant fixement de ce côté-là, une minuscule surface plus... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:56 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2009

L'AMOUR EST A LA LETTRE A

"Milanaise romantique, Emma décide de changer radicalement de vie en ouvrant une librairie de quartier baptisée Rêves & Sortilèges. Le charme et l'originalité de sa boutique résident dans sa spécialité : les livres consacrés à l'amour. Emma, qui semble s'être résignée au célibat depuis son divorce, n'a pas son pareil pour dénicher l'ouvrage qui aidera un client perdu sur la carte du tendre. C'est évidemment par l'intermédiaire d'un livre qu'Emma retrouvera Federico, son grand amour de jeunesse. Alors qu'ils ne se sont pas vus... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 17:36 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :