25 mai 2018

Quelle n'est pas ma joie

"Quand je l'ai rencontré, c'était ton mari, et je n'imaginais pas que cela puisse changer un jour. Nos idées sont les plus bornées qui soient, même si on croit le contraire, mais j'en sais assez sur moi-même pour affirmer qu'il ne m'est jamais venu à l'esprit que je finirais par dormir dans le même lit que Georg. L'homme que j'aimais avait un autre corps et un autre nom. Je ne peux pas m'imaginer à quoi Henning aurait fini par ressembler, tout comme je ne peux pas te voir autrement que comme la jeune femme à qui j'ai dit au revoir... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:55 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : ,

23 août 2017

L'été infini

"Ils demeurèrent le reste de la soirée et toute la nuit dans le grand salon, devant l'âtre vide, froid, sombre. Il ne fallu guère de temps au cadet puis à l'aîné des deux petits frères pour s'endormir et poser leur tête sur chacune des cuisses de la mère. Lorsque la fille demanda à une unique occasion la permission d'aller aux toilettes, le beau-père introduisit la clé dans la serrure et déverrouilla la porte, non sans indiquer à la mère que si elle aussi voulait y aller c'était maintenant, mais celle-ci secouant la tête pour seule... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:35 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : ,