05 juin 2013

L'abandon

"Tous mes problèmes proviennent du fait que je crois des choses qui ne sont pas vraies". Si je vous dis que c'est un roman étrange et hypnotisant à lire absolument, vous devrez me croire sur parole parce que je ne vous en dirai pas beaucoup plus. La force de cette lecture repose sur l'effet de surprise permanent et l'envie d'en savoir un peu plus en ignorant à peu près tout de la direction que prendra l'histoire. Nous ne connaîtrons que le point de vue de Caroline, jeune fille de 13 ans qui vit seule avec son père dans la forêt... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:44 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags :

04 juin 2013

Wilderness

"C'est la peau qui l'a déclenchée, finit-il par dire. Cette guerre. Ça, tu le sais. C'est la peau qui l'a déclenchée, mais ça ne se réduisait pas seulement à une question de couleur de peau, et même si Abel a combattu pour ce pour quoi il a combattu, tu ne peux pas sortir un homme de son époque et ensuite espérer le comprendre. Ça , c'est quelque chose que tu ne peux tout simplement pas faire. C'est comme la guerre, Abel ne se réduisait pas seulement au camp pour lequel il a combattu. Pourquoi pleures-tu ?" Wilderness est le nom... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:59 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mai 2013

Arrêtez-moi là !

"Il y a des jours où l'on sent que quelque chose ne va pas. Les croyants et les superstitieux ont des expressions pour ça, comme "des picotements le long de la colonne vertébrale", ou encore ils parlent d'astrologie et d'un mauvais alignement des planètes. Je me dis qu'il y a des raisons concrètes pour que je me sente comme ça et que je n'ai pas pu mettre le doigt dessus, mais ce soir j'ai la nette impression qu'une merde va arriver". En chargeant un client à l'aéroport, Jeff, chauffeur de taxi à Dallas ne se doute pas... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:00 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2013

Bernadette a disparu

"Jamais je n'ai eu l'intention de vieillir dans ce coin morose, en haut à gauche des quarante-huit Etats. Je voulais juste quitter LA parce que j'étais en rogne, aller panser mon ego grièvement blessé, et quand j'aurais eu senti que tout le monde était navré pour moi, redéployer mes ailes pour revenir me poser sur scène et me lancer dans la phase deux, afin de prouver à tous ces connards qui était la putain de déesse de l'architecture". Dans une famille classique américaine  ... je demande la mère, Bernadette, celle-là même... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 16:30 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2013

Le monde à l'endroit

"Travis voulait partager un peu de cette assurance-là, et grâce à ses lectures c'était bien parti. Il apprenait d'une façon nouvelle, chaque devoir de lecture et chaque discussion reliée à une seule chaîne. Sauf que chaîne n'était pas le bon mot, parce que les chaînes maintiennent les choses serrées et que Travis avait la sensation inverse, celle d'un élargissement, comme des ondulations sur un étang. Synthèse. Voilà comment Léonard appelait cette forme de correspondance, et il prétendait qu'un tas de gens en fac, y compris certains... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:34 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2013

Les fiancées d'Odessa

"Les gens me disaient  souvent que je ne voyais pas les choses comme tout le monde. C'était peut-être grâce à Boba qui m'avait encouragée à étudier et m'avait protégée tant qu'elle pouvait de la laideur soviétique. Peut-être aussi grâce à Jane, une étrangère venue d'un autre monde (l'Amérique !), qui m'avait convaincue que la différence n'était pas un mal. Et puis, après tout, je n'étais peut-être pas si différente des autres". Daria est une jeune Ukrainienne qui vit seule avec sa grand'mère, Boba, à Odessa "la plus belle ville... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:02 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :

28 janvier 2013

Madame Hemingway

"Je pouvais comprendre que le fait de traîner toute la journée dans les cafés n'était pas du travail mais, tout de même, je me demandais si tous étaient aussi sérieux, aussi inflexibles qu'Ernest avec son art. J'imaginais qu'il y a avait des tas d'autres écrivains qui travaillaient chez eux et supportaient qu'on leur parle au petit-déjeuner par exemple. Qui parvenaient à dormir la nuit sans se mettre à gamberger, faire les cent pas ou griffonner sur un calepin à la lueur d'une unique chandelle, fumante et vacillante. La compagnie... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:04 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2009

La chorale des maîtres bouchers

"1918. De retour du front, Fidelis Waldvogel, un jeune soldat allemand, tente sa chance en Amérique. Avec pour seul bagage une valise pleine de couteaux et de saucisses, il s'arrête à Argus, dans le Dakota du Nord où, bientôt rejoint par sa femme et son fils, il décide d'ouvrir une boucherie et de fonder une chorale, en souvenir de celle des maîtres bouchers où chantait son père." J'ai été enthousiasmée par ce roman et ne sait comment rendre compte de la richesse que j'y ai trouvée. Bien sûr il y a une trame principale, l'histoire... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:40 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2009

A MOI POUR TOUJOURS

"A moi pour toujours : tel est le billet anonyme que trouve Sherry Seymour dans son casier de professeur à l'université un jour de Saint-Valentin. Elle est d'abord flattée par ce message qui tombe à point nommé dans son existence un peu morne. Mais cet admirateur secret obsède Sherry. Une situation d'autant plus troublante qu'elle est alimentée par le double jeu de son mari. Sherry perd vite le contrôle de sa vie, dont l'équilibre n'était qu'apparent, et la tension monte jusqu'à l'irréparable" (4e de couverture). J'ai refermé ce... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:15 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2009

COMME LA GRENOUILLE SUR SON NENUPHAR

"Gwendolyn est une jeune trader de Seattle dont les ambitions d'ascension sociale s'écroulent avec les marchés financiers la veille de Pâques. Pour Gwen commence le pire week-end de son existence : alors qu'elle se voit privée d'avenir, le singe kleptomane de son petit ami s'enfuit, un ancien broker de retour d'un voyage à Tombouctou - où il a appris pourquoi les grenouilles disparaissent de la surface de la Terre - s'insinue dans sa vie, sa meilleure amie se volatilise à son tour, tandis qu'un étrange médecin japonais présente un... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 17:35 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :