15 février 2017

La fin d'une imposture

"Les roues de la voiture de Rosalie dévoraient la chaussée à plus de cent trente à l'heure en direction de Richmond. Elle était prête à payer le prix d'un PV en échange du sentiment de puissance que lui donnait la vitesse. Elle se remémora sa conversation avec Luke, puis prépara la discussion qu'elle allait avoir avec Jed. Elle n'avait pas droit à la moindre erreur". Ravagés par l'annonce de la mort de leur fils, Rob, Rosalie et Luke Douglas voient leur famille éclater sous la violence du choc. Déjà, le couple battait de l'aile... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:02 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,

20 décembre 2016

Le détroit du Loup

"Même après plusieurs mois de service au sein de la police des rennes, Nina vivait difficilement ces nuits presque blanches du Grand Nord. Au fil de ces missions où ces longues patrouilles de plusieurs jours s'enchaînaient et les obligeaient à cohabiter dans la promiscuité, les deux policiers avaient établi une sorte de modus opératoire. Les regards de Klemet s'attardaient parfois sur elle et elle pensait à autre chose. La tente-garçonnière de son collègue avait attiré plus d'une conquête. Mais depuis l'épisode de la gifle, il se... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 11:14 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2016

Le sang des pierres

"Un voile semblait le séparer du reste du monde. Au loin, il entendit des sirènes étouffées. Qu'avait-il vu, au juste, de ses yeux larmoyants ? Un corps dans un lit, quelqu'un qui prenait la fuite dans la forêt ? Plus il essayait de se souvenir, plus les images devenaient floues". Après "L'écho des morts" et "L'heure trouble", voici ma troisième lecture de Johan Theorin et le retour à l'île d'Öland, cette fois-ci à la sortie de l'hiver, lorsque l'île commence à se réveiller et voit ses habitants revenir. L'introduction montre... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 11:13 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mai 2016

L'heure trouble

"Gerlof détourna les yeux vers le soleil couchant, de l'autre coté de la fenêtre. Il aurait préféré être tout petit et écouter les histoires horribles que l'on raconte à l'heure trouble du crépuscule, plutot qu'être vieux et devoir les raconter lui-même." Deuxième incursion sur l'île d'Öland, après "L'écho des morts" et toujours le même plaisir de lecture. Nous sommes en automne et le petit Jens, 6 ans, a disparu sur la lande, par une journée d'épais brouillard. Julia, sa mère, ne s'en est jamais remise et vivote entre... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:32 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2016

L'empoisonneuse d'Istanbul

"Tu dis ça parce que tu n'appartiens pas à une minorité et tu ne sais même pas ce que cela veut dire, me rétorque-t'il avec véhémence. Tu ne peux pas comprendre ce que l'insécurité veut dire, ni la peur que l'on porte en soi, ni la haine qui peut se déchaîner à la moindre étincelle. Jamais une minorité n'a été comprise par ceux qui appartiennent au grand nombre. Moi, je comprends mieux la communauté roum que tu ne pourras jamais le faire". C'est le drame chez le commissaire Charitos. Sa fille Katarina, a décidé de se marier... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:19 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2016

Le lagon noir

"Erlendur et Marion s'installèrent à une table isolée. Le plat du jour était de la raie faisandée à la graisse de mouton fondue. Marion craignait que l'odeur du poisson, un mélange de moisissure et d'urine, n'imprègne ses vêtements. Erlendur ne s'en souciait guère et demanda à ce qu'on lui serve une bonne portion de raie bien aspergée de graisse, accompagnée d'une tranche de pain complet beurrée." J'attends toujours avec impatience une nouvelle enquête d'Erlendur et je dois dire que celle-ci ne m'a pas déçue. Je devrais plutôt... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 11:09 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,

19 février 2016

L'écho des morts

"Magnifique demeure de gardien de phare, milieu du XIXe siècle. Situation isolée dans site préservé avec vue imprenable sur la Baltique, plage à moins de 300 mètres. Votre voisin le plus proche : le ciel". Joachim Westin rejoint sa femme sur l'île d'Öland où ils ont acquis une vieille bâtisse à retaper. Katrine est sur place depuis six mois avec leurs deux enfants, Livia et Gabriel. L'endroit est isolé, sauvage, battu par les vents, avec ses deux phares qui veillent. C'est une terre de légendes, hantée par les morts violentes qui... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:05 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2016

Le justicier d'Athènes

"Si tous les Grecs victimes de la bureaucratie devenaient des assassins, le pays perdrait la moitié de sa population". J'ai enfin fait la connaissance du commissaire Kostas Charitos. Ce roman est le deuxième d'une trilogie, ne pas avoir lu le précédent ne m'a pas gênée. L'affaire qui préoccupe le commissaire commence par le meurtre d'un célèbre chirurgien, retrouvé dans un site archéologique. Il s'avère qu'il a été tué avec de la cigüe, ce qui épaissit le mystère. Ce sera le premier mort d'une série de personnalités ayant... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:03 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2016

Black-out

"Attiré par le fracas et les éclairs, Troy emprunta le pont désert et stoppa son véhicule. Londres semblait être une ville morte. Il sortit de la Morris et resta là sur la chaussée. Surgi du sud, un essaim de bombardiers de la Luftwaffe arrosait Rotherhithe et les docks de Surrey, en aval de la Tamise. Sans doute l'un des raids les plus intenses de ce début d'année. Une autre explosion, énorme, accompagnée d'une colonne de lumière s'élevant dans le ciel, et une déferlante de feu zigzagua à la surface du fleuve." Londres 1944. La fin... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:45 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mai 2015

Un fond de vérité

"Bien, il suffisait donc de regarder par le trou de la serrure pour constater que les démons étaient loin d'être morts, qu'ils étaient simplement endormis, et qu'ils dormaient d'un sommeil particulièrement léger. Et que maintenant, ravis, ils remuaient leurs queues démoniaques car ils pouvaient enfin s'échapper par la porte entrebâillée à Sandomierz et jouer un peu avec le procureur Szacki. Incroyable. Fallait-il que tous ces stéréotypes qui remplaçaient la réflexion soient profondément ancrés dans la conscience nationale pour que... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:40 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : ,