19 janvier 2021

Flétrissure

"Je suis allée en Pologne et j'ai fait des recherches. Malheureusement il n'existe plus aucun témoin. Ensuite je suis allé voir Schneider et Anita : toujours la même chanson ! Il fit une grimace de dégoût. Tous les trois ont joué les imbéciles, ces vieux nazis arrogants avec leur Heimatabend et leurs discours sentencieux. Je n'ai jamais pu les souffrir, aucun d'eux." L'histoire s'ouvre sur l'assassinat sordide d'un vieil homme, David Golberg, membre éminent de la communauté juive de Francfort, rescapé des camps. Qui pouvait en... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:31 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2020

La nature de la bête

"La nature, elle le savait, a horreur du vide, et les villageois, face à un vide d'information, y engouffraient leurs propres peurs. La ligne de démarcation entre les faits et l'invention, le réel et l'imaginaire, devenait floue. Les amarres qui retenaient chacun aux bonnes manières s'effritaient. On les voyait, les entendait, les sentait se désagréger". Déjà la onzième enquête de l'Inspecteur-Chef Gamache, non, pardon, l'ex Inspecteur-Chef, puisqu'il est maintenant officiellement en retraite dans le petit village de Three Pines,... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:22 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2020

Les disparus de la lagune

"Brunetti revit la corde autour de la jambe de Casati et tourna ses pensées vers le Casati encore en vie. Il se remémora le vieil homme et le plaisir qu'il avait à lui signaler les échassiers pataugeant et nichant dans la lagune et au milieu de la nature qui explosait littéralement de vie à chaque instant. Il se souvint notamment du bébé échassier aux ailes noires que Casati lui avait montré, se fondant parfaitement avec les roseaux et les brins d'herbe sèche. Casati connaissait les noms et les habitudes de tous les oiseaux qu'il... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:25 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2020

Un long retour

"C'est le cas de la plupart des meurtres, dit Gamache. Ils sont commis par des faibles ou par des forts dans un moment de faiblesse. Ils n'exigent presque jamais de courage". Après les évènements traumatisants de l'enquête précédente, l'Inspecteur-Chef Gamache a décidé de prendre sa retraite à Three Pines, le village où il se sent si bien. Il y prend ses marques tranquillement avec sa femme et son chien, jusqu'au jour où sa chère amie Clara vient le trouver. Peter, son mari, est parti depuis un an. Le couple battait de l'aile.... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:55 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mai 2020

Noblesse oblige

"Vianello, qui avançait en regardant ses pieds, eut tout d'abord conscience des graviers qui frappèrent ses chevilles, puis de la poussière qui retomba sur ses chaussures. Ce n'est qu'ensuite qu'il enregistra le bruit du coup de feu. Celui-ci fut rapidement suivi d'un deuxième, et le jaillissement de petits cailloux à moins d'un mètre de l'endroit où il se tenait l'instant d'avant montrait que la balle aurait atteint sa cible. Mais alors que les gravillons volaient dans l'air, le sergent était déjà allongé à la droite de l'allée,... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:25 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2020

La faille en toute chose

"Il avait découvert quelque chose de si horrible, si accablant, qu'il ne devait plus ressentir une obligation de loyauté envers la direction de la Sûreté. C'était envers le Québec qu'il avait un devoir de loyauté, pas envers un groupe de vieux messieurs assis autour d'une table vernie qui regardaient leur propre reflet quand ils prenaient des décisions". C'est le moment de rattraper les billets en retard, alors que nous sommes confinés, et qu'en ce qui me concerne la lecture n'est pas facile, mon esprit vagabonde un peu trop dans... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:23 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 février 2020

Mort à la Fenice

"Brunetti se dirigea vers l'hôtel, encore éclairé à cette heure de la nuit où, pourtant, l'obscurité régnait sur la ville endormie. Jadis capitale des plaisirs de tout un continent, Venise n'est plus qu'une ville de province somnolente plongée dans un semi-coma après neuf ou dix heures du soir. Pendant les mois d'été, elle pouvait s'imaginer revenue au temps de sa splendeur galante, tant que les touristes payaient et que le beau temps se prolongeait ; mais en hiver, elle n'était plus qu'une vieille mémère fatiguée, seulement... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:30 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : ,
18 janvier 2020

Le ver à soie

"Strike s'était toujours demandé pourquoi le public avait tendance à considérer les gens célèbres comme des saints, alors même que les journaux les éreintaient, les traquaient, les traînaient dans la boue. Peu importait le nombre de stars convaincues de viol ou de meurtre, la croyance populaire persistait : Non, pas lui, il n'aurait jamais fait ça. Il est célèbre". Entre deux lectures plus réalistes, je me suis accordée une récréation avec la deuxième enquête de Cormoran Strike, l'enquêteur atypique déjà rencontré dans "l'appel du... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:45 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :
17 décembre 2019

Péchés mortels

"Il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait faire, dans le cas du Padre Luciano, n'ayant aucune base légale sur laquelle fonder une démarche. L'homme n'avait jamais été accusé de crime, et Brunetti avait le sentiment qu'il serait à peu près impossible de trouver quelqu'un, dans l'une des anciennes paroisses où il avait exercé, acceptant de parler ouvertement contre lui. On s'était simplement déchargé du problème sur d'autres personnes en les laissant se débrouiller avec lui, réaction bien naturelle, et on pouvait être assuré que... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:53 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2019

Le beau mystère

"On n'enseigne pas ça dans les facultés de médecine, mais je l'ai observé dans la vraie vie. Les gens meurent petit bout par petit bout, en une série de petites morts. Ils perdent la vue, l'ouïe, leur autonomie. Ça, ce sont les morts physiques. Mais il y en a d'autres, moins évidentes, mais plus fatales. Ils perdent courage. Ils perdent espoir. Ils perdent confiance. Ils se désintéressent de tout. Et, finalement, ils se perdent eux-mêmes." La huitième enquête de l'Inspecteur-Chef Armand Gamache nous emmène dans un coin perdu du... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:02 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , ,