13 mars 2019

Que la nuit demeure

"Toutes les digressions que je lui accordais, cette curiosité tendre dont je faisais montre à son égard, n'étaient que la manifestation de cette ambiguïté qui ne lui échappait sûrement pas. Sinon, elle aurait évité certaines confidences, certaines familiarités. Car, parfois, la complicité qui s'installait entre nous était si forte que ni l'un ni l'autre ne savions comment faire pour redevenir ce que nous étions : moi le flic, elle une présumée coupable". André Martin est un flic ordinaire, sans relief particulier, dont la vie s'est... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:25 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,

24 janvier 2019

Une illusion d'optique

"Myrna se redressa dans son fauteuil, curieuse de savoir comment Clara allait réagir à cette attaque, car c'en était une, formulée de manière affable et subtile, et accompagnée d'un sourire. Une sorte de bombe à neutrons sociale, conçue pour tuer la personne sans toucher à la structure du langage poli". Je retrouve pour la septième fois l'Inspecteur-Chef de la Sûreté du Québec, Armand Gamache. Après une incursion à Montréal dans l'épisode précédent, retour au charmant village de Three Pines, qui va (encore) être le théâtre d'un... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:54 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2018

Mörk

"Ils franchirent le seuil et se retrouvèrent dans un couloir glacé. Ari Thór avait quelque réticence à explorer l'endroit, mais il ne pouvait pas se permettre de se montrer faible. Ce n'était qu'une maison, après tout, même si elle avait abrité deux évènement tragiques : la mort mystérieuse du jumeau et la tentative de meurtre d'un policier. Ari Thór pressa l'interrupteur du plafonnier : apparemment, il n'y avait plus d'électricité. Le contraire l'aurait étonné." Je retrouve Ari Thór pour la troisième fois dans la ville de... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:05 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 septembre 2018

Révélation brutale

"Il l'avait crue quand elle avait affirmé qu'ils l'aimaient. Mais cet homme qu'ils aimaient n'existait pas. C'était un être imaginaire. S'ils connaissaient le vrai Olivier, ils le chasseraient de leur vie et probablement du village". Retour à Three Pines pour la 4e enquête de l'Inspecteur-Chef de la Sûreté du Québec, Armand Gamache, accompagné de son fidèle second, Beauvoir et de toute son équipe. Cette fois-ci, c'est le coeur du village qui est touché avec la découverte d'un corps chez Olivier, propriétaire de l'auberge où l'on... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:35 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,
04 août 2018

Snjór

"L'atmosphère dans le poste de police était presque visqueuse. Et pas moyen d'imaginer ouvrir une fenêtre, avec le vent qui faisait claquer les bardeaux, une neige de plus en plus épaisse et des températures bien en dessous de zéro. Ari Thór avait mal dormi ces dernières nuits. La visite de l'intrus le hantait encore, et plus encore, la peur panique à l'idée de se réveiller en pleine nuit, incapable de respirer". Rien de tel qu'une canicule pour se plonger dans une enquête tout au nord de l'Islande, là où la température descend... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:47 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juillet 2018

Défense de tuer

"Ils se fixèrent rendez-vous, mais avant de partir, Gamache réunit son équipe. C'était l'heure du thé et ses collaborateurs tenaient en équilibre dans leurs mains de délicates tasses et soucoupes en porcelaine et de petites assiettes avec napperons en dentelle. Sur la table devant eux se trouvaient des notes sur le meurtre et des sandwichs aux concombres sans croûte, des listes de suspects et des éclairs, des indices et des petits-fours". Cinquième enquête de l'Inspecteur-Chef Gamache, la seule qui ne se déroule pas dans le... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:32 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2018

La fille du roi des marais

"Mais j'aimais vraiment la vie dans les marais et j'ai été emplie de chagrin quand tout s'est écroulé. Et c'était moi la cause de cette ruine, quoiqu'il me fallût des années avant que je ne mesure mon rôle dans tout ça. Si j'avais compris à l'époque, les choses auraient été bien différentes. Je n'aurais pas adoré mon père à ce point. Je me serais davantage souciée de ma mère. Mais j'aurais aimé quand même la chasse et la pêche". Héléna est une jeune femme, mère de deux enfants, mariée à Stephen. Elle gagne sa vie en fabriquant des... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:43 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2018

Passage des ombres

"Konrad emmena la photo dans le salon et s'installa sur la chaise devant le bureau du vieil homme. Il regardait à tour de rôle les articles de presse qu'il avait à la main, le livre ouvert sur le bureau et le cliché posé devant lui en pensant à son père, à la jeune fille assassinée, à l'ocupation militaire, aux séances de spiritisme, aux âmes torturées des défunts et à ce vieux célibataire allongé dans sa chambre, qui semblait endormi alors qu'on l'avait étouffé." Dernier volet de la trilogie des ombres, cette nouvelle enquête nous... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 13:48 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 avril 2018

Back up

"Quel rapport entre la mort en 1967 des musiciens du groupe de rock Pearl Harbor et un SDF renversé par une voiture à Bruxelles en 2010 ? Lorsque l'homme se réveille sur un lit d'hôpital, il est victime du Locked-in Syndrome, incapable de bouger et de communiquer. Pour comprendre ce qui lui est arrivé, il tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Des caves enfumées de Paris, Londres et Berlin, où se croisent les Beatles, les Stones, Clapton et les Who, à l'enfer du Vietnam, il se souvient de l'effervescence et de la folie des... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:10 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : ,
07 avril 2018

Nátt

"La journée s'annonçait ensoleillée, comme si le temps avait décidé que le meurtre brutal d'un habitant de la ville n'était pas une raison suffisante pour lâcher quelques nuages gris dans un ciel d'un bleu parfait, qu'une légère brise ne parvenait pas à troubler. Au sud, les nuées volcaniques empoisonnaient lentement Reykjavik, l'air souillé porté par le vent d'est ternissant le ciel de la capitale. Mais les cendres n'avaient pas atteint Siglufjördur." "Nátt" est le troisième livre traduit en France de Ragnar Jónasson ; je précise... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:01 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,