26 décembre 2013

La belle année

"J'aimerais bien aller vivre chez mon père. L'idéal serait que j'emménage avant l'accouchement de maman parce que, mine de rien, j'ai déjà rêvé trois fois que j'étouffais le bébé. Les accès de violence sont mon plus grand problème." Tracey, la narratrice, a 11 ans et vient d'entrer au collège à Saint-Denis, ville à la réputation bien établie. Elle vit chez sa mère qui la déteste, avec son nouveau compagnon japonais, Takashi. Son père habite non loin de là, la cité des Cosmonautes. Il est au chômage et phobique social, notamment... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:20 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2013

Les trois lumières

"Au début, je n'arrivais pas à déchiffrer certains mots compliqués mais Kinsella plaçait son doigt sous chacun d'eux, patiemment, jusqu'à ce que je les devine, puis je l'ai fait toute seule jusqu'au jour où je n'ai plus eu besoin de deviner, et où j'ai continué ma lecture. C'était comme apprendre à faire du vélo : j'ai senti le mouvement, la liberté d'aller à des endroits où je n'aurais pas pu aller avant, et c'était facile". L'histoire est ténue.  Dans l'Irlande rurale, une fillette quitte sa famille où la mère attend un enfant... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 11:32 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2013

La montagne

"Rien, au fond, n'avait changé, bougé en moi depuis les nuits d'Algérie : debout devant la maison - pour voir ce que cela donnait, le couvre-feu, s'il y avait vraiment, comme on le disait, des balles perdues qui s'égaraient, qui pouvaient vous atteindre sans qu'on les voie arriver dans la nuit - je n'avais personne à qui parler, à qui prendre la main  depuis que mes petits camarades étaient partis". Le narrateur a 8 ans. Il joue dans la cour de la minoterie où son père travaille, avec ses camarades, dans une petite... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:30 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2012

Du vent dans mes mollets

"Madame Trebla m'a regardée droit dans les yeux comme si elle était Madame Trebla, la psychologue, et que j'étais Rachel, et qu'il faudrait bien que je lui explique ce qui va pas avec Madame Danielle. Le problème, comme dit papa, c'est que si on tient à la vie, il y a des valeurs sûres auxquelles on touche pas : le pape, même si on est juif, et l'inventeur du hachis parmentier, même si  y'en a marre des patates. Et ben pour Madame Danielle c'est pareil, on en mange même si c'est dégueulasse, parce qu'il paraît que c'est bon, et... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:50 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juillet 2012

Peau de caniche

"Mon père et moi sommes unis par la peur. Comme deux soldats dans la même tranchée, nous attendons, le souffle court, la déflagration qui ne manquera pas de se produire. Nous savons déjà qu'après rien ne pourra plus arrêter le déluge de violence et de colère .. Et même, ce déluge, nous l'attendons avec un léger vertige, comme des boxeurs avant un combat. La différence est que nous ne rendons pas les coups. Nous savons que quoiqu'il arrive, le pire sera au rendez-vous." Caniche, c'est ainsi que se qualifie l'auteur, qui nous... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:37 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,