15 juillet 2020

A malin malin et demi

"Quand le tic-tac de la cafetière s'arrêta lui aussi, Sully sentit enfler dans sa poitrine quelque chose qui ressemblait à de la panique. Venait-il d'être victime de cette crise cardiaque annoncée ? La fin de la vie ressemblait-elle à ça, vue de l'intérieur ? Tout s'arrêtait, sauf la conscience qui poursuivait gaiement sa tâche de témoin scrupuleux." Ce roman reprend les personnages de "Un homme presque parfait" une décennie plus tard. Je l'ai lu pendant le confinement, j''avais donc bien en tête les liens entre les uns et les... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 18:16 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,

19 août 2019

L'appel du coucou

"Sans doute Miss Temporary Solutions allumait-elle l'ordinateur, de sorte qu'elle ne tarderait pas à constater qu'il n'avait pas reçu en trois semaines le moindre mail en rapport avec une offre de travail. Ensuite, à sa demande, elle ouvrirait les enveloppes de mise en demeure. Exténué, endolori et affamé, Strike posa sa tête sur son bureau et l'entoura de ses bras pour se boucher les yeux et les oreilles et n'avoir pas à écouter de l'autre côté de la porte une étrangère découvrir toute l'étendue de son humiliation." Je fais partie... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:03 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2018

Les fantômes du vieux pays

"Elle prit une gorgée d'eau, puis appuya le verre froid contre son front. Ferma les yeux. C'était un long et pénible samedi après-midi. Après une nouvelle dispute, où il était question de vaisselle sale, Henry était parti se réfugier au travail. Leur lave-vaisselle couleur vert avocat des années soixante-dix avait finalement rendu l'âme cette semaine-là, et pas une fois Henry n'avait proposé de nettoyer la pile d'assiettes, de bols, de casseroles et de verres qui avait envahi l'évier et une bonne partie du plan de travail. Samuel... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:28 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2018

Les vivants et les ombres

"Si tu le dis ... Alors je les fais suer hein ? Tu parles comme ce jeune nigaud de prince Dubinski, qui nous assomme toujours avec ses tirades sur le peuple, que nous pressurons trop, et sa sueur, qui à l'entendre est sacrée. C'est précisément pour damer le pion à ce genre d'énergumène que je voudrais siéger à Lemberg. Je les fais suer mes serfs ? C'est bien le moins. Qui leur envoie son médecin particulier quand ils sont mal portants ? Qui leur paye des nourrices quand leurs femmes meurent en couches, leur avance des semences... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:49 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : ,