31 juillet 2017

George

"Aucune autre demeure en vue : seules, derrière les arbres, apparaissent deux humbles bâtisses à toits de tuiles, dépendances du bâtiment principal. Rien ne nous nomme les lieux, rien ne les signale, rien ne les distingue des environs. La maison est tout simplement installée là, massive, placide, en relation familière avec la route et la ferme, comme un aspect de la femme extraordinaire qu'elle abritait ; et peut-être cet aspect même suffisait pour faire deviner son nom, et pour rendre presque superflue notre question haletante à... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:38 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :