16 janvier 2019

Le vestibule des causes perdues

"A Espeyrac le temps avait passé, mais les trois filles étaient toujours là où on les avaient laissées, à la terrasse du Café de la place. Le frais du soir tombait sur les épaules. Mara aida Clotilde à porter son sac, une anse chacune, Clotilde dit : voilà, c'est ainsi qu'il faudrait marcher, partager les poids des sacs, les porter à deux. Elles frissonnaient et n'avancaient pas droit, mais ce n'était pas très grave. Ses victuailles à bout de bras dans des sacs plastique, Marie Thé traînait derrière, regardait ces deux-là, leur... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 13:26 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : ,

20 août 2015

Vers Compostelle

"Souvent, dans les villages, nous trouverons devant les maisons la récolte du potager ou, parfois, une thermos de café et des biscuits. Et à côté, une coupelle. C'est, à chaque fois, un vrai plaisir de se nourrir de ces offrandes et de laisser en échange la mitraille qui ballotte au fond des poches. L'Espagne suffoque, aussi est-ce l'époque de la débrouille. Dans un sens, le dépouillement éphémère des pélerins est une insulte à la misère que nous rencontrons partout et qui, elle, n'a rien de provisoire". Je ne compte plus le nombre... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:50 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2013

Immortelle randonnée

"A l'origine, j'avais simplement décidé de faire une grande marche solitaire. J'y voyais un défi sportif, un moyen de perdre quelques kilos, une manière de préparer la saison de montagne, une purge intellectuelle avant d'entreprendre la rédaction d'un nouveau livre, le retour à une nécessaire humilité après une période marquée par les fonctions officielles et les honneurs" Le chemin de Compostelle n'est même pas un premier choix pour l'auteur, mais le résultat de déductions successives qui aboutiront à la route du Nord, la moins... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:11 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 décembre 2010

La ballade des pèlerins

"Vous croyez connaître toutes les péripéties de mon chemin. Vous en avez analysé tous les aléas psychologiques, tous les risques physiques. Vos guides sont raffinés, vos cartes détaillées. Vos pères ont écrit des milliers d'ouvrages à mon sujet. Sur mes traces, ils ont pétrifié, chaque fois qu'ils l'ont pu - chaque fois, à vrai dire, que je leur en ai accordé la faveur -, les rigueurs et bienfaits spirituels dispensés par ma route. Vous trouverez des balises, d'innombrables repères, des marques rouges et blanches, bleues, vertes, des... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2010

Jendia, jendé

"On écoutait ce que disaient les parents : "Jendia, jendé", c'est-à-dire - mais c'est intraduisible en français - "tout homme est homme". En basque, c'est une particularité pour dire "l'hommité". Restée un peu sur ma faim après la lecture de "en avant route" d'Alix de Saint-André, j'ai enchaîné avec un autre récit sur le chemin de Compostelle, celui de Laurence Lacour, journaliste. Contrairement au premier, qui reste souvent dans l'anecdotique, celui-ci creuse, et creuse profond là où çà fait mal. Laurence Lacour s'engage sur le... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juillet 2010

En avant, route !

Dans les années 1990, j'écoutais avec délectation les chroniques cinéma d'Alix de Saint-André sur Canal +. J'ai lu ensuite avec la même délectation "archives des anges" ouvrage bien documenté sur les trois religions monothéistes, assaisonné de l'humour particulier de l'auteure. J'étais donc la bonne cliente pour son dernier livre. Alix de Saint-André a fait trois fois le chemin de Saint-Jacques, sur des trajets variés et à chaque fois avec une motivation différente. Ce sont ces trois voyages qu'elle nous raconte avec sa verve... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:55 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,