08 janvier 2021

Petits secrets, grands mensonges

"Si Jane n'étais pas sortie ce soir-là, si elle n'avait pas bu ce troisième shooter de tequila, si elle avait dit "non merci" lorsqu'il s'était glissé sur le siège à côté d'elle, si elle avait passé la soirée à la maison, terminé sa licence de droit, trouvé un boulot, un mari, contracté un prêt, tout fait dans les règles, alors peut-être qu'un jour, elle aurait été une femme comme il faut, menant une vie comme il faut dans une maison comme il faut.Mais dans ce cas, Ziggy n'aurait pas été Ziggy". Je voulais une lecture divertissante... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:49 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,

16 novembre 2020

Aphrodite et vieilles dentelles

"Elles nouèrent leurs mains et baissèrent la tête, comme il sied lorsqu'on adresse une prière au Seigneur. Le début d'un joli psaume se fit entendre. Les notes de l'orgue ne remplissaient pas seulement la nef, mais également l'âme des soeurs. Tilda essuya une larme discrète. Elle se sentait toujours si émue lorsqu'elle assistait à l'office. Ce n'était pas seulement l'orgue qui la bouleversait, mais le souvenir de sa jeunesse et de ses parents, tous trois disparus. Oui, ses deux parents et sa jeunesse. Mais ce dimanche-là, elle... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:22 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2020

Des nuages plein la tête

"Je suis un solitaire, hédoniste et nihiliste. Alors je peux être souriant et avenant ou fermé et d'humeur destructrice. Je suis là-haut pour fuir la foule, et un seul randonneur peut s'apparenter à une foule. L'estive est pour moi un désert où je n'ai envie de croiser personne. J'ai envie qu'on me foute la paix. Quand devant ma cabane j'aperçois un petit groupe de gens qui parlent fort et occupent mon espace vital, la tension monte en moi. Je ressens profondément l'incapacité fondamentale de vivre avec les autres, aussi gentils... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:46 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2020

Le chien de Madame Halberstadt

"J'aurais pu intenter un procès à mon enfance, porter plainte contre les années 80. Pour m'avoir induit en erreur, m'avoir fait croire que tout ne basculerait pas, qu'on se méfierait de la technologie, qu'on lirait toujours Aragon, Bukowski, Carson McCullers, que quelqu'un comme Richard Russo serait un peu connu, que l'humanité ne deviendrait pas complètement débile, obsédée par l'argent, le foot, les marques, que nos pires cauchemars resteraient de l'ordre du phantasme. J'aurais dû, je suis sûr que j'aurais touché des dommages et... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:21 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2020

Dans la course

"Du coin de l'oeil, elle vit le blond aux jambes raides se relever, la regarder. Le courant d'air que produisit son passage sécha la sueur sur le front du garçon. Elle était loin d'avoir atteint son maximum. Elle ne faisait la course contre personne, elle fuyait l'image de sa mère renversée par la voiture. Elle fuyait les Doyle au petit-déjeuner quand ils disaient qu'elle habitait trop près, elle fuyait la fille de l'accueil qui sous-entendait qu'elle n'était pas assez bien pour courir sur cette piste et qu'elle ne méritait pas non... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:40 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 août 2020

La montagne en sucre

"Son esprit faisait des crochets, des écarts à la manière d'un cheval. Elle ne voulait pas penser à tout cela. Mais il y avait l'expression du visage de Bruce lorsqu'il dévisageait son père et, dans l'atmosphère, cette sensation familière annonçant turbulences et vicissitudes, aussi précise et identifiable qu'un changement de temps pour les rhumatismes d'un vieillard. La prairie l'environnait, flétrie, crevassée et brunie comme un visage marqué par le grand âge. Elle ne la voyait pas. Elle avait le regard fixé sur l'espace séparant... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:33 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2020

Looking back

"Un nombre incalculable de livres, romans ou récits, racontent un premier amour. Cette jeunesse, cette naïveté affective, cette fraîcheur de corps et de confidences - combien tout cela nous émeut ! Nous, les lecteurs, nous aimerions tant éviter à ces jeunes la souffrance de la première séparation. Et qu'en est-il de l'amour ultime : si insensé, si inesthétique ? Quelle image pathétique : un vieil homme bedonnant, l'air béat, vêtu d'un élégant costume, le sourire dévoilant un dentier flambant neuf (résultat de tortures physiques et... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:25 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2020

La nuit des lucioles

"Daphné a fait promettre à Jasper - jurer, garantir, sous peine de lui ôter toutes les satisfactions qu'elle pourrait lui donner - qu'il ne répèterait jamais à Kit ce qu'elle lui avait dit ce soir-là. Il ne mentait pas en disant à Kit que son secret lui avait paru logique à ce moment-là. Il était stupéfait, cependant, qu'elle ait continué de le cacher à Kit tout au long de sa vie d'adulte, alors qu'il était devenu père à son tour. Dieu que cette femme pouvait être cruelle. Ça il le savait. Mais il lui avait fait une promesse, et à... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:06 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2020

Deux caravanes

"Non, six livres l'heure. L'autre heure est bénévole, je t'ai dit. T'es pas obligé de la faire. Il y en a toujours pour la faire. Ukrainiens, Roumains Bulgares, Albanais, Brésiliens, Mexicains, Kenyans, Zimbabwéens, on s'y perd. Ça baragouine dans toutes les langues ici. Jour et nuit. On se croirait aux Nations Unies. Avant on avait beaucoup de Lituaniens et de Lettons, mais l'Europe a tout fichu en l'air. Du coup, ils ont tous des papiers Une sacrée perte de temps. Ils se sont mis à demander des salaires minimum. Les mieux c'est... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:29 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2020

La faille en toute chose

"Il avait découvert quelque chose de si horrible, si accablant, qu'il ne devait plus ressentir une obligation de loyauté envers la direction de la Sûreté. C'était envers le Québec qu'il avait un devoir de loyauté, pas envers un groupe de vieux messieurs assis autour d'une table vernie qui regardaient leur propre reflet quand ils prenaient des décisions". C'est le moment de rattraper les billets en retard, alors que nous sommes confinés, et qu'en ce qui me concerne la lecture n'est pas facile, mon esprit vagabonde un peu trop dans... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:23 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,