23 juin 2020

Looking back

"Un nombre incalculable de livres, romans ou récits, racontent un premier amour. Cette jeunesse, cette naïveté affective, cette fraîcheur de corps et de confidences - combien tout cela nous émeut ! Nous, les lecteurs, nous aimerions tant éviter à ces jeunes la souffrance de la première séparation. Et qu'en est-il de l'amour ultime : si insensé, si inesthétique ? Quelle image pathétique : un vieil homme bedonnant, l'air béat, vêtu d'un élégant costume, le sourire dévoilant un dentier flambant neuf (résultat de tortures physiques et... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:25 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2020

La nuit des lucioles

"Daphné a fait promettre à Jasper - jurer, garantir, sous peine de lui ôter toutes les satisfactions qu'elle pourrait lui donner - qu'il ne répèterait jamais à Kit ce qu'elle lui avait dit ce soir-là. Il ne mentait pas en disant à Kit que son secret lui avait paru logique à ce moment-là. Il était stupéfait, cependant, qu'elle ait continué de le cacher à Kit tout au long de sa vie d'adulte, alors qu'il était devenu père à son tour. Dieu que cette femme pouvait être cruelle. Ça il le savait. Mais il lui avait fait une promesse, et à... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:06 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2020

Deux caravanes

"Non, six livres l'heure. L'autre heure est bénévole, je t'ai dit. T'es pas obligé de la faire. Il y en a toujours pour la faire. Ukrainiens, Roumains Bulgares, Albanais, Brésiliens, Mexicains, Kenyans, Zimbabwéens, on s'y perd. Ça baragouine dans toutes les langues ici. Jour et nuit. On se croirait aux Nations Unies. Avant on avait beaucoup de Lituaniens et de Lettons, mais l'Europe a tout fichu en l'air. Du coup, ils ont tous des papiers Une sacrée perte de temps. Ils se sont mis à demander des salaires minimum. Les mieux c'est... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:29 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2020

La faille en toute chose

"Il avait découvert quelque chose de si horrible, si accablant, qu'il ne devait plus ressentir une obligation de loyauté envers la direction de la Sûreté. C'était envers le Québec qu'il avait un devoir de loyauté, pas envers un groupe de vieux messieurs assis autour d'une table vernie qui regardaient leur propre reflet quand ils prenaient des décisions". C'est le moment de rattraper les billets en retard, alors que nous sommes confinés, et qu'en ce qui me concerne la lecture n'est pas facile, mon esprit vagabonde un peu trop dans... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:23 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 février 2020

Le jardin arc-en-ciel

"Peut-être était-ce parce que nous montrions notre quotidien sans nous cacher. Etonnamment, depuis que nous avions ouvert l'Arc-en-ciel, plus personne ne cherchait à en savoir davantage sur notre relation, ni ne nous regardait d'un mauvais oeil. C'est quand on cache quelque chose que cela excite l'attention". Izumi est en cours de divorce lorsqu'elle fait la connaissance de Chiyoko, étudiante en terminale. Izumi mène une vie triste avec son petit garçon Sosûke. Chiyoko est suicidaire et sa rencontre avec Izumi va changer sa vie. En... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:06 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2020

Dispersés par le vent

"Il y a la naissance, il y a l'amour, il y a la mort, et il n'y a que ces trois histoires dans la vie et pas d'autres, mais il y a aussi ce bruit, ce bruit sans fin qui embrouille les gens et leur fait oublier qu'il n'y a que la naissance et l'amour et que chaque être et chaque chose meurent. Il n'y a que ça, pensa Bojan et il prit Sonja dans ses bras. Il se mit à pleurer, d'abord en silence, puis sans pouvoir s'arrêter, et alors Sonja entoura de ses petits bras la tête de son père et la berça comme si c'était la chose la plus... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:58 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2019

Le beau mystère

"On n'enseigne pas ça dans les facultés de médecine, mais je l'ai observé dans la vraie vie. Les gens meurent petit bout par petit bout, en une série de petites morts. Ils perdent la vue, l'ouïe, leur autonomie. Ça, ce sont les morts physiques. Mais il y en a d'autres, moins évidentes, mais plus fatales. Ils perdent courage. Ils perdent espoir. Ils perdent confiance. Ils se désintéressent de tout. Et, finalement, ils se perdent eux-mêmes." La huitième enquête de l'Inspecteur-Chef Armand Gamache nous emmène dans un coin perdu du... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:02 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 octobre 2019

Rêveries pragoises

  "A Prague, je suis toujours dans une brume bienheureuse, comme légèrement ivre, peut-être est-ce ce sentiment  qu'on éprouve après avoir fumé de l'herbe. Dans chaque petit café de Prague, il me semble que j'attends quelqu'un : tantôt Egon Kisch, un journaliste, un reporter sensationnel, disait-on, tantôt Max Brod, l'ami de Kafka, tantôt Milena Jesenska, ou Lenka Reiner, et bien d'autres". Ce court roman commence par une petite annonce, passée par la narratrice, Tania "Guide pragoise, historienne de l'art connaissant... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:32 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2019

Sur l'eau

"Raymond affirme que nous aurons vent d'est, Bernard tient toujours pour l'ouest et me conseille de changer d'allure et de marcher tribord amures sur le Drammont qui se dresse au loin. Je suis aussitôt son avis et, sous la lente poussée d'une brise agonisante, nous nous rapprochons de l'Esterel. La longue côte tombe dans l'eau bleue qu'elle fait paraître violette. Elle est bizarre, hérissée, jolie, avec des pointes, des golfes innombrables, des rochers capricieux et coquets, mille fantaisies de montagne admirée." Je commence ma... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:28 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2019

En un monde parfait

"Mais Jiselle n'arrivait pas à véritablement s'en faire à propos des oiseaux. On entendait parler quotidiennement de gens connus qui avaient fui les Etats-Unis pour se rendre illégalement dans d'autres pays. Jodie Foster vivait avec une ribambelle d'autres célébrités dans un coin reculé du Canada. Cela faisait des mois que l'on avait vu l'épouse du gouverneur de Californie, aussi la supposait-on morte de la grippe. On prétendait qu'il existait, construits sous Washinsgton, des bunkers dépourvus de germes, où logeaient les juges de... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 11:15 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,