16 janvier 2009

NUIT

  Le ciel d'étain au ciel de cuivreSuccède. La nuit fait un pas.Les choses de l'ombre vont vivre.Les arbres se parlent tout bas. Le vent, soufflant des empyrées,Fait frissonner dans l'onde, où luitLe drap d'or des claires soirées,Les sombres moires de la nuit. Puis la nuit fait un pas encore.Tout à l'heure, tout écoutait.Maintenant nul bruit n'ose éclore ;Tout s'enfuit, se cache et se tait. Tout ce qui vit, existe ou pense,Regarde avec anxiétéS'avancer ce sombre silenceDans cette sombre immensité. C'est l'heure où toute... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 16:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 janvier 2009

BEAUTE DU JOUR

Vider son coeur,Marcher vers le centre de l'univers.Au centre du vide,Personne, rien. Sur le chemin qui va vers l'intérieur,Sur le chemin de l'éveil du coeur,Les obscurités se dissipent. Le chemin lumineux s'ouvre. Et l'on entend battre le coeur de l'universoù toutes les cellules s'éveillent. Lancer des graines de lumière sur le ciel et la terre. Peinture et poésie de Madame Bang Hai Ja.
Posté par aifelle1 à 14:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2008

LA VIE PROFONDE

Etre dans la nature ainsi qu'un arbre humainEtendre ses désirs comme un profond feuillageEt sentir par la nuit paisible et par l'orage,La sève universelle affluer dans ses mains ! Vivre, avoir les rayons du soleil sur la face,Boire le sel ardent des embruns et des pleurs,Et goûter chaudement la joie et la douleurQui font une buée humaine dans l'espace ! Sentir, dans son coeur vif, l'air, le feu et le sangTourbillonner ainsi que le vent sur la terre.S'élever au réel et pencher au mystère,Etre le jour qui monte et l'ombre qui... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:23 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2008

BON DIMANCHE

IL PLEURE DANS MON COEUR Il pleure dans mon coeurComme il pleut sur la villeQuelle est cette langueurQui pénètre mon coeur ? O bruit doux de la pluiePar terre et sur les toits !Pour un coeur qui s'ennuieO le chant de la pluie ! Il pleure sans raisonDans ce coeur qui s'écoeureQuoi ! nulle trahison ?..Ce deuil est sans raison C'est bien la pire peineDe ne savoir pourquoiSans amour et sans haineMon coeur a tant de peine   Découvrez Salvatore Adamo!   Paul Verlaine - Romances sans paroles
Posté par aifelle1 à 06:45 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
25 novembre 2008

HAIKUS D'AUTOMNE

Lorsque ma libraire a mis ce livre là dans mes mains, j'ai compris qu'une fois de plus j'allais céder à la tentation. Belle édition, papier de qualité, pages doubles, calligraphie à chaque haïku, délicatesse, légèreté ... à feuilleter, méditer, rêver, voyager .. Deux haïkus pour la soirée : le crépuscule accaparé par les feuilles rouges des érables * * * la cloche du soir et le bruit des kakis mûrs du temple qui tombent Le site de l'éditeur ici L'hôte, l'invité & le chrysanthème blanc - Editions Moundarren
Posté par aifelle1 à 17:48 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2008

CONTEMPLATION

  Jour plus court en hiver : barques prises dans le gel, l'austère enchantement. Lumière orpheline de la nuit si belle d'être seule et pauvre - noir d'encre de Chine qui éclaire, comme les grands tableaux de Soulages. Extrait de "Manuel de contemplation en montagne" - Yves Leclair - La table ronde Photos : vitraux de Pierre Soulages - Conques  
Posté par aifelle1 à 09:03 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2008

INTERMEDE

Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Salut derniers beaux jours ! le deuil de la nature Convient à la douleur et plaît à mes regards ! Alphonse de Lamartine.
Posté par aifelle1 à 17:14 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :