09 mai 2018

Un ciel rouge, le matin

"Quand on y réfléchit un peu, le vieux,  on se demande bien ce qu'ils ont fabriqué pendant toutes ces années, les Irlandais. Imagine. Tu te figures un peu où vous en seriez, à l'heure qu'il est, si on vous avait laissé vous débrouiller tout seuls ? Penses-y, ça vaut la peine. Pense à quel point le confort s'est amélioré. Je vais te le dire, le vieux. Livrés à vous-mêmes, vous seriez encore plantés là sous la pluie, de la bouse de vache jusqu'à la poitrine, avec le ciel qui vous pisse sur la tête. Terrés au fond de vos forêts... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:18 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mai 2018

Bon dimanche

Patricia Petitbon chez Augustin Trapenard ici (Désolée pour les pubs, je ne les avais pas vues)
Posté par aifelle1 à 07:03 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2018

Jamais

"Vous dites qu'elle est armée ? Quel genre ?Des grenades à manche ...Son mari les aurait récoltées en même temps que les courgettes ..."Quand j'ai vu cette BD chez Brize, j'ai su qu'elle était pour moi. Pensez donc, la côte d'albâtre, les falaises qui s'érodent année après année, la vie d'un petit village et puis Madeleine. Ah Madeleine ! Une vieille dame aveugle de naissance, un peu braque, irascible, dont la maison est située tout juste là où il ne faut pas, au bord de la falaise. Le maire s'acharne à trouver des solutions pour... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:18 - - Commentaires [64] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2018

Saisons de voyage

"Les visages hirsutes préservés de la poussière par des fichus étalaient du bitume fumant et remuaient des graviers. Je n'étais pas venu au Tibet pour ces travailleurs han, dépaysés sur le toit du monde. Il me semblait alors que j'aurais dû leur tenir rigueur d'oeuvrer ainsi à l'agonie du Tibet chéri de l'Occident. Mais on nous offrait un bol de nouilles dans une hospitalité sincère et des sourires par poignées. Je découvrais qu'on pouvait condamner une politique tout en ressentant une profonde empathie pour ceux qui la servent. La... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 17:26 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2018

Bon dimanche

Posté par aifelle1 à 06:20 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2018

Back up

"Quel rapport entre la mort en 1967 des musiciens du groupe de rock Pearl Harbor et un SDF renversé par une voiture à Bruxelles en 2010 ? Lorsque l'homme se réveille sur un lit d'hôpital, il est victime du Locked-in Syndrome, incapable de bouger et de communiquer. Pour comprendre ce qui lui est arrivé, il tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Des caves enfumées de Paris, Londres et Berlin, où se croisent les Beatles, les Stones, Clapton et les Who, à l'enfer du Vietnam, il se souvient de l'effervescence et de la folie des... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:10 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : ,

22 avril 2018

Bon dimanche

Alexandre Tharaud et Joann Bourgeois
Posté par aifelle1 à 06:49 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2018

Les filles sont au café

"Serge et mon père ont peu de choses en commun, mais ils partagent la conviction que les enfants, jusqu'à un âge non déterminé - trente ans probablement - ressemblent aux trois singes de la légende, les pattes sur les yeux, les oreilles et la bouche. Ils sont convaincus que les enfants ne voient rien, n'entendent rien et doivent se taire tant qu'on ne leur adresse pas la parole, ce qui n'a guère de raisons d'arriver. Ils pensent, en un mot, que les enfants sont un mal à peine nécessaire". J'aime l'écriture et les histoires de... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 11:01 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2018

Portugal

Simon Muchat, dessinateur de bandes dessinées, n'a plus aucune inspiration et les journées se traînent, vides de sens, malgré la présence et le soutien de sa copine. Elle ne tardera pas d'ailleurs à en avoir assez de tenter de faire bouger une telle masse d'inertie et elle va le quitter. Une invitation inattendue à un salon de BD au Portugal va tirer Simon de sa léthargie. Il retrouve des sensations vaguement familières, les couleurs, les odeurs, les sons. Sa famille vient du Portugal, mais chez lui, personne n'en parlait.... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:23 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2018

Ouvre les yeux

"Pendant un moment tu la trouveras différente, comme si toutes ces années et tous ces conflits n'avaient pas eu lieu. Comme si au fond, un instant seulement, tu avais l'impression d'être toujours le même et qu'elle était, elle aussi, toujours la même". Luigi et Francesca se sont beaucoup aimés ; ils ont partagé de magnifiques années, ont eu un fils, Giulio, puis le désamour s'est installé peu à peu, jusqu'à la séparation. Luigi vit dorénavant avec Anna et plus tard Francesca avec Franco. Giulio ne s'est jamais vraiment exprimé sur... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:58 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,