25 mai 2014

Bon dimanche

Posté par aifelle1 à 06:08 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :

23 mai 2014

Chercher Proust

"Maman n'existait plus que pour moi, j'étais son unique préoccupation. Le matin elle se levait pour faire mon petit-déjeuner, à mon réveil mon café au lait était prêt, à bonne température, et même si mes horaires n'étaient pas réguliers et que je ne les lui communiquais jamais, instinctivement (en fait elle épiait chacun des bruits provenant de ma chambre) elle s'adaptait à mon emploi du temps. Pour reprendre une plaisanterie sur les mères juives, lorsque je me levais la nuit pour faire pipi, maman refaisait mon lit". "Chercher... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:46 - - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2014

Zénitude

Posté par aifelle1 à 07:28 - - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2014

Mes mini-challenges

Je suis de moins en moins tentée par les challenges, un an c'est long et il y a toujours un moment où la lassitude pointe son nez. Rien de tel avec les challenges courts, comme celui lancé par Lou, Cryssilda et Martine "Le mois anglais". Il va se dérouler du 1er au 30 Juin. Attention il ne s'agit pas du Royaume-Uni, mais uniquement de l'Angleterre : livres, films, musique etc ... tout ce qui se rapporte à la vie culturelle est accepté. Comme je suis dans un mouvement nostalgique, le regard tourné vers les années où je dévorais les... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:07 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2014

Bon dimanche

Si Lola Lafon passe du côté de chez vous avec la lecture musicale de "la petite communiste qui ne souriait jamais", courez-y, c'est formidable. Elle n'est pas seulement l'auteure de talentueux romans, mais une excellente chanteuse. L'alternance texte lu par elle et chansons ajoute encore de la force au livre, c'est une création à part entière, pleine de charme et d'originalité. Elle est accompagnée de deux musiciens, Olivier Lambert et Julien Rieu de Pey. (Terres de Paroles 2014) Le site de Lola Lafon
Posté par aifelle1 à 06:14 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2014

Retour à Yvetot

"A Yvetot, certes, je suis toujours régulièrement revenue en tant que nièce, cousine, membre d'une famille qui y a toujours vécu. J'y suis revenue en tant que fille, gardienne des tombes de ses parents ainsi que d'une soeur morte à sept ans. J'y suis même revenue une fois, il y a quinze ans, comme élève de la classe de 7e dans ce qui se nommait alors le "pensionnat" Saint-Michel, retrouvant mes anciennes condisciples autour d'un repas à l'Hôtel du Chemin de Fer. Jamais encore je n'y suis revenue en tant que femme qui écrit, qui publie... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:03 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2014

Attention au parquet

Abandon par ennui. Me voici ce matin devant le genre d'incompréhension qui nous saisit toutes à un moment ou à un autre. Mes petites camarades ont beaucoup ri à la lecture de ce roman et moi, je ne ressens que de l'ennui. Je ne dirais pas qu'il ne m'a pas arraché un sourire régulièrement, mais je suis restée assez imperméable à ce style d'humour et d'histoire. Et c'est long .... En bref, un narrateur dont nous ne connaissons pas l'identité arrive dans une ville qui ne sera jamais nommée non plus, mais qui est vraisemblablement dans... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:25 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2014

Bon dimanche

Le site de Zakouska
Posté par aifelle1 à 06:20 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :
10 mai 2014

Tant que j'y pense

Tiensil faudra que je penseen rentrant du boulotà m'arrêter un joursous les noyersau bord de la routeramasser de la luzernepour le lapinet puis tiensen même tempsil faudra que je penseà chercher à côtéun soupçon de souffleet de dignitédans l'herbe mouillée. Thomas Vinau (Juste après la pluie) La maison d'Henri Le Sidaner, à Gerberoy La même en 1938, par le peintre
Posté par aifelle1 à 06:30 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mai 2014

La petite communiste qui ne souriait jamais

"Nadia plonge, sa jambe en arabesque derrière elle, un long soupir tracé au pinceau. Puis, son pied droit pointé devant, elle se détourne des mortes, des battues, tous ces sanglots de filles fracturées, et posément aligne - flic flac - les cartes de mauvais sort retournées, vaincues, une fois de plus, elle les salue, ils sont debout, follement aimants, bouleversés d'avoir goûté à l'odeur terrible d'un mauvais sort repoussé". Il y a eu déjà tellement de billets sur ce roman que je ne reviendrai pas sur l'histoire, connue de tout de le... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:02 - - Commentaires [92] - Permalien [#]
Tags : ,