08 juin 2014

Maisie Dobbs

"Maurice Blanche affirmait qu'au milieu des contes, écrans de fumée et autres mystères non résolus de l'existence, résidait toujours la vérité. Elle attendait que quelqu'un pénètre dans son sanctuaire, puis s'en aille sans tout-à-fait fermer la porte. C'est à ce moment-là qu'elle pouvait s'échapper. Lors de sa dernière rencontre avec Célia, Maisie avait veillé à ce que la porte reste ouverte". Nous faisons la connaissance de Maisie Dobbs en 1929, soit une dizaine d'années après la fin de la Grande Guerre. Elle s'installe à Londres... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:10 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juin 2014

Le jeu d'Enna

Sauf oubli, je continue à participer au jeu photo d'Enna "que faisiez-vous le 6 Juin à 6 h 06 ? (ou 18 h 06)". Hier, je n'ai pas oublié, j'ai même fait jeu double matin et soir, et à l'heure juste s'il vous plaît ! A 6 h 06, le matin, je regardais dehors, en essayant de deviner le temps de la journée, parce que je voulais aller à Giverny. A 18 h 06, le soir, j'étais dans la navette Giverny-Vernon et après une journée d'une chaleur accablante (oui, ça arrive en Normandie ..) je me restaurais un peu. Muffin aux myrtilles pour... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:51 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2014

Bon dimanche

Je vais inaugurer le mois anglais aujourd'hui avec un chant traditionnel. La légende dit qu'elle aurait été composée par le roi Henri VIII, en l'honneur d'Anne Boleyn, mais tout le monde n'est pas d'accord sur cette version. Je compte sur les blogueuses (et blogueurs) mélomanes pour m'éclairer. J'ai entendu cette mélodie pour la première fois dans un western "la conquête de l'ouest", comme quoi le cinéma mène à tout ..
Posté par aifelle1 à 06:02 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mai 2014

La photo du jour

Loin du mondeMon coeur est libreJournée de printemps Sôseki
Posté par aifelle1 à 10:16 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2014

Sept années de bonheur

"Elle me raconta un jour, voilà bien des années, qu'après la mort de sa mère elle avait dit à son père qu'elle n'avait plus envie de se battre, qu'elle pouvait bien mourir aussi, elle s'en fichait. Son père lui avait répondu qu'il ne fallait pas qu'elle meure, qu'elle avait le devoir de survivre. "Les nazis, lui dit-il, veulent effacer de la Terre le nom de notre famille, et tu es la seule qui puisse continuer à le faire vivre. C'est ta mission : tenir jusqu'à la fin de la guerre pour t'assurer que notre nom survivra. De sorte que... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:18 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2014

Eté proustien

Mon récent billet sur le roman de Michaël Uras (ici) a chatouillé la fibre proustienne de certaines blogueuses toujours prompte à se réveiller, suivez mon regard. Donc, soyons fous, je me lance dans une lecture commune avec Keisha "Du côté de chez Swann". Pour elle c'est une énième relecture, pour moi une grande première, longtemps différée. C'est pourquoi il me faut tout l'été pour espérer y arriver .. Si vous voulez vous joindre à nous, vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s, il suffit de le dire dans les commentaires. ... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:20 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags :

26 mai 2014

Après minuit

Billet inhabituel ce matin, parce que je vais vous parler d'un livre lu il y a 34 ans. Si j'ai envie d'attirer votre attention sur lui aujourd'hui, c'est qu'un roman qui m'est autant resté en mémoire mérite que l'on y revienne. Et il trouve une résonnance particulière ces temps-ci me semble-t'il. On ne le trouvait plus, sauf sur les sites d'occasion, les Editions Belfond ont eu la bonne idée de le rééditer ce mois-ci. Je vais m'appuyer sur la quatrième de couverture (la mienne, c'était les Editions Balland à l'époque),... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:17 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags :
25 mai 2014

Bon dimanche

Posté par aifelle1 à 06:08 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2014

Chercher Proust

"Maman n'existait plus que pour moi, j'étais son unique préoccupation. Le matin elle se levait pour faire mon petit-déjeuner, à mon réveil mon café au lait était prêt, à bonne température, et même si mes horaires n'étaient pas réguliers et que je ne les lui communiquais jamais, instinctivement (en fait elle épiait chacun des bruits provenant de ma chambre) elle s'adaptait à mon emploi du temps. Pour reprendre une plaisanterie sur les mères juives, lorsque je me levais la nuit pour faire pipi, maman refaisait mon lit". "Chercher... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:46 - - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2014

Zénitude

Posté par aifelle1 à 07:28 - - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags :