21 novembre 2015

Tout ce qui est solide se dissout dans l'air

"Aucun représentant de l'autorité n'a mis les pieds ici en dépit de ses demandes quotidiennes. Il veut qu'ils viennent là, dans cet endroit où les idéologies, les systèmes politiques, la hiérarchie, les dogmes ne sont plus que des mots creux qui appartiennent à des dossiers relégués dans des bureaux poussiérieux. Aucun système de pensée ne peut justifier pareille réalité. Les membres du personnel médical savent bien quant à eux que, par comparaison, il ne s'est rien produit de significatif auparavant dans leur vie. N'existent que... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:07 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :

19 novembre 2015

La fabrication de l'aube

"C'est de ma mère que j'ai appris à vivre lentement. Les matins d'été, à la maison familiale, elle venait souvent s'asseoir sur la balcon. Je l'y rejoignais, elle me disait : "écoute cet oiseau dans l'orme ; c'est le même que j'ai entendu hier, et avant-hier encore. Il a ses habitudes". J'avais dix, douze ans. Je tendais l'oreille sur le monde, et le monde me renvoyait sa rumeur chantée. C'était avant que je ne perçoive le fracas venu du fond de la terre, charriant avec lui la colère des peuples entrechoqués, le bruit de la bêtise... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:24 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2015

Recueillement

Posté par aifelle1 à 06:14 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
13 novembre 2015

Photoquai 2015

La cinquième édition de la biennale de photographie du musée du quai Branly se tient jusqu'au 22 Novembre, sur le thème de la famille. 40 photographes en donnent leur vision, sélectionnés par le directeur artistique, Franck Kalero. Certaines photos m'ont plus séduit que d'autres, je vais vous montrer mes préférés dans les semaines à venir. Je commence aujourd'hui par Tatiana Plotnikova, née en 1973 à Saint-Pétersbourg. "Derniers païens d'Europe, les Maris, peuple de tradition finno-ourienne, autrefois appelés Tchérémisses, forment... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:50 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2015

Souvenir

"Il n'a tué ni sauvé personne, son mari, il est encore couvert de boue, de poux, de froid, de bruit, de colique et de peur. La guerre a creusé et creuse encore en lui. Il est un creux immense, et Jeanne ignore s'il est possible de l'emplir. Si à eux deux ils en seront capables. Elle pense au grand gâchis des hommes". Extrait de "Les fleurs d'hiver"  d'Angélique Villeneuve. Photo Site Assemblée Nationale
Posté par aifelle1 à 06:07 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
09 novembre 2015

Nos vies désaccordées

"Pour oublier, je m'étais imposé beaucoup de travail. Concerts, enregistrements, vidéos, interviews, master classes. Beaucoup d'avions, beaucoup d'hôtels. Et Bach. J'ai travaillé Bach comme un forcené ces trois dernières années. C'est maintenant la seule musique que j'ai eenvie de jouer, le seul continent où j'aie le désir de me perdre. Bach, éblouissant et méditatif. Humble et solaire. J'ai travaillé jusqu'à la douleur, l'éblouissement, la crampe. Tout." François est un pianiste de renom, brillant et très sollicité, agenda rempli... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 18:01 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2015

Bon dimanche

Alela Diane est une chanteuse de folk californienne. Un nouvel album vient de sortir "Cold Moon" ; elle est accompagnée par le guitariste Ryan Fancesconi. Je vais les écouter en concert jeudi prochain. Le site officiel ici
Posté par aifelle1 à 05:57 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2015

Tout ce qui compte en cet instant

"Et que faites-vous ici exactement ? Je me tourne vers cette femme qui vient de visiter longuement la Demeure sans Limites ; elle a le regard direct, le geste expansif et plein de générosité. A travers ses yeux, je vois le jardin potager, encore plein de légumes et de fleurs, la solide maison de pierres grises et à côté un tas de bois coupé, qui aurait déjà dû être rangé, mais dans l'ensemble, les lieux sont accueillants, même après la sécheresse. Les visiteurs nous posent souvent cette question et j'explique notre horaire, alternance... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:04 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2015

Le cerveau de Kennedy

"Il était mort à présent. Et elle aussi était morte. Elle pleurait par vagues, par bourrasques de pluie qui se déversaient puis se retiraient très vite. Le temps n'avait plus aucune signification. Elle ne savait pas depuis quand elle attendait. Juste avant l'arrivée d'Artur, elle pensa que jamais Henrik ne lui aurait infligé volontairement la pire des souffrances, quelles qu'aient été ses difficultés : jamais il n'aurait lui même attenté à sa vie, elle en était la garantie". J'ai lu dix-huit titres d'Henning Mankell depuis 2010.... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:40 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : ,
03 novembre 2015

Hadassa

"Charles et Raphaëlle, apathiques aux questionnements de Jan, répétaient l'explication populaire : ils sont venus après la guerre sont encore terrorisés par la souffrance de leurs grands-parents engrossent leurs femmes pour multiplier les fidèles craignent les mariages mixtes ne veulent rien savoir de nous ont posé dans notre ville un fil blanc pour délimiter leur territoire faut les surveiller pour ne pas que leurs synagogues traversent de notre bord et puis c'est tout". Une jeune femme, Alice, se retrouve un peu par... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:42 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : ,