24 août 2020

La montagne en sucre

"Son esprit faisait des crochets, des écarts à la manière d'un cheval. Elle ne voulait pas penser à tout cela. Mais il y avait l'expression du visage de Bruce lorsqu'il dévisageait son père et, dans l'atmosphère, cette sensation familière annonçant turbulences et vicissitudes, aussi précise et identifiable qu'un changement de temps pour les rhumatismes d'un vieillard. La prairie l'environnait, flétrie, crevassée et brunie comme un visage marqué par le grand âge. Elle ne la voyait pas. Elle avait le regard fixé sur l'espace séparant... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:33 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2020

Pause estivale

La période est creuse pour les blogs, j'en profite pour mettre le mien en pause jusqu'à fin août. Si vous passez par Veules-les-Roses cet été, je vous signale l'existence d'une librairie ephémère initiée par une éditrice de Zulma. Elle est installée dans des serres, il y a une partie livres et une partie exposition des principaux peintres qui illustrent les célèbres couvertures graphiques de Zulma. Toutes les détails ici. L'accueil est top (j'ai testé). Passez un bel été et soyez prudent(e)s.
Posté par aifelle1 à 07:16 - - Commentaires [69] - Permalien [#]
19 juillet 2020

Bon dimanche

Un peu de nostalgie ce matin et une chanson qui traverse les modes et les années ..
Posté par aifelle1 à 06:38 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2020

A malin malin et demi

"Quand le tic-tac de la cafetière s'arrêta lui aussi, Sully sentit enfler dans sa poitrine quelque chose qui ressemblait à de la panique. Venait-il d'être victime de cette crise cardiaque annoncée ? La fin de la vie ressemblait-elle à ça, vue de l'intérieur ? Tout s'arrêtait, sauf la conscience qui poursuivait gaiement sa tâche de témoin scrupuleux." Ce roman reprend les personnages de "Un homme presque parfait" une décennie plus tard. Je l'ai lu pendant le confinement, j''avais donc bien en tête les liens entre les uns et les... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 18:16 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2020

Bon dimanche

Lisa Hannigan
Posté par aifelle1 à 06:39 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2020

Un dimanche matin

"Pierre a tué un dimanche matin avant de cacher le cadavre de sa victime. Par les multiples atteintes portées au corps de sa femme, mère de ses deux enfants, il a contraint le monde à parler d'elle au passé. Trois jours plus tard, le temps d'une mise en scène grossière révélée par l'enquête, l'affaire envahissait nos vies." J'ai commencé ce récit en sachant qu'il ne serait pas facile à lire et il ne l'a pas été, en raison de son sujet. Un féminicide, vu du côté de la famille du meurtrier. Trois jours après le choc de la disparition... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:56 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2020

Bon dimanche

"Berceuse estonienne" d'Arvo Pärt, oeuvre dédiée à la violoniste Anne Akiko Meyers
Posté par aifelle1 à 06:15 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2020

Là où chantent les écrevisses

"Elle ne rêvait plus désormais de s'envoler avec les aigles ; quand on doit barboter dans la boue pour trouver de quoi manger, l'imagination se tarit à mesure qu'on devient adulte." J'avais eu beaucoup d'échos positifs sur ce roman et je n'ai pas hésité à l'emprunter lorsque je l'ai vu à la bibliothèque. Résultat, je me suis ennuyée les trois quarts du livre et un peu réveillée dans le dernier quart, grâce à un procès. Pourquoi me demanderez-vous ? Sans doute parce que j'ai lu trop de romans du même genre ces deux dernières... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:37 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2020

Bon dimanche

Posté par aifelle1 à 06:59 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2020

Looking back

"Un nombre incalculable de livres, romans ou récits, racontent un premier amour. Cette jeunesse, cette naïveté affective, cette fraîcheur de corps et de confidences - combien tout cela nous émeut ! Nous, les lecteurs, nous aimerions tant éviter à ces jeunes la souffrance de la première séparation. Et qu'en est-il de l'amour ultime : si insensé, si inesthétique ? Quelle image pathétique : un vieil homme bedonnant, l'air béat, vêtu d'un élégant costume, le sourire dévoilant un dentier flambant neuf (résultat de tortures physiques et... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:25 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,