03 mai 2012

L'inquiétude d'être au monde

Voilà un petit texte étonnant et envoûtant dont le titre dit bien de quoi il est question. Dans une prose poétique, l'auteur livre son inquiétude face aux changements du monde, de l'Europe. La réflexion est politique et philosophique et fait référence aux grands traumatismes de notre époque. Si certaines strophes m'ont beaucoup touchée, d'autres me sont restées plus obscures. Je l'ai d'abord lu par fragments, puis je l'ai repris en un seul jet et c'est ce qui convient le mieux au texte, on en perçoit plus nettement le... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2012

Je vois des jardins partout

J'avais savouré avec grand plaisir la lecture de "avec vue sur la mer" de Didier Decoin, aussi quand j'ai vu chez Dominique qu'il sortait un nouvel ouvrage sur les jardins, je n'ai pas hésité une seconde et l'après-midi même il rejoignait ma PAL, où il n'a séjourné qu'une demi-journée, le petit veinard. "Il existe des jardiniers de mauvais goût, des jardiniers daltoniens, allergiques, lunatiques, mégalomanes, dendrophiles ou formicophiles, mais vous ne rencontrerez jamais un jardinier dépourvu d'imagination ; ou alors, c'est que vous... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:15 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2012

Chaman

"Après de nombreuses années passées à sillonner le monde, Galsan Tschinag revient vers son peuple, les Touvas, des nomades du Haut-Altaï au nord de la Mongolie, pour y passer le soir de sa vie. Mais la situation est délicate, ses deux disciples chamans, ainsi que son peuple, ne sont pas d'accord sur le chemin à prendre pour affronter l'avenir. La vie nomade traditionnelle et le XXIe siècle se dressent face à face comme deux géants irréconciliables. Pour apaiser les esprits, une caravane est envoyée au Lac Jaune où une colline sacrée... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:45 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2012

L'intranquille

"Je suis le fils d'un salopard qui m'aimait. Mon père était un marchand de meubles qui récupéra les biens des Juifs déportés. Mot par mot, il m'a fallu démonter cette grande duperie que fut mon éducation. A vingt-huit ans, j'ai connu une première crise de délire, puis d'autres. Je fais des séjours réguliers en hôpital psychiatrique. Pas sûre que tout cela ait un rapport, mais l'enfance et la folie sont à mes trousses. Longtemps je n'ai été qu'une somme de questions. Aujourd'hui, j'ai soixante-trois ans, je ne suis pas un sage, je ne... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 20:30 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2011

A coeur et à Kriss

"Vingt-quatre jeudis ? Cette expression me rappelle les mômes que nous avons été rêvant de la semaine des quatre jeudis.Cette expression ne nous rajeunit pas, je sais, mais ne t'inquiète pas. C'est ce que nous allons faire : rajeunir, remonter à notre source, jouer les saumons triomphants, redevenir les craquantes que nous avons été, emmerdeuses lisses et belles aux joues bourrées de collagène, devant lesquelles les hommes trébuchaient dans le vain espoir d'attirer leur attention. Deux cinglées qui n'avaient pas froid aux yeux,... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:15 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags :
20 août 2011

Dans ma peau

Je ne signale habituellement pas les sorties poche, mais je voudrais attirer votre attention sur celui-ci dont la lecture m'avait tant impressionnée. La couverture, bien choisie (un auto-portrait de Schiele), m'a attiré l'oeil hier en librairie, il est disponible depuis juin. Mon billet ici
Posté par aifelle1 à 07:05 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

17 août 2011

Mille jours à Venise

"Et pourquoi n'irais-je pas vivre au bord de la lagune de Venise avec un bel étranger aux yeux couleur myrtille ?" Marlena est une critique gastronomique et chef reconnue aux Etats-Unis, lorsqu'au cours d'un séjour à Venise elle rencontre le beau Fernando, mélange de Peter Sellers et Rudolph Valentino. A 45 ans, elle quitte en quelques semaines une jolie maison, un charmant restaurant, ses amis et ses enfants pour venir vivre avec lui à Venise. Voilà un récit qui peut plaire à trois catégories de lectrices : - les... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:45 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
11 août 2011

Emportée

Il me semble que parler de ma mère, c'est parler de cette indicible épouvante, être seule. "Abandonnée" choc électrique, couleur encore vibrante de sa jupe rouge, silence. La fleur de ma mémoire est bien enclose dans un "petit pan de jupe rouge". L'auteur, Paule du Bouchet, a six ans lorsque sa mère rencontre l'homme qui va bouleverser sa vie, René Char. Dès lors, l'existence de la petite fille et de son frère va être suspendue aux brusques disparitions de l'amoureuse et à sa présence-absence. Souffrance sans nom qui va marquer... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 08:15 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
18 juillet 2011

Alzeimer mon amour

"Immergée malgré moi, sans préavis ni préparation, dans cette maladie, je me suis débattue à ma façon, frappée et encore aujourd'hui étonnée que l'on ne s'occupe que du symptôme sans se soucier ni de son origine, ni de son sens." Il est toujours plus difficile de parler d'un témoignage que d'un roman, parce que nous avons affaire à l'humain directement, sans le filtre de la fiction. Et la crainte est là de trahir l'esprit du livre, surtout lorsque, comme ici, il est tout en finesse et en subtilité. D'abord tentée de fuir cette... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
13 juillet 2011

Consigne des minutes heureuses

"Ne t'égare pas dans la mélancolie ... souviens-toi du bonheur. Un jour, tu sauras toi aussi consigner les minutes heureuses". Certaines blogueuses m'avaient prédit un moment de lecture éblouissant avec ce petit recueil, qu'elles en soient remerciées, elles avaient entièrement raison. C'est un pur régal. Je me sens rarement en osmose à ce point-là avec les propos et l'écriture d'un auteur. Si j'avais eu le moindre début de talent de plume, j'aurais aimé qu'il ressemble à celui-ci. Le livre est constitué d'une succession de... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 17:45 - - Commentaires [35] - Permalien [#]