04 avril 2020

Feel Good

"Alice serra les poings, elle serra les dents, elle serra le ventre, elle serra tout ce qu'il est possible de serrer, elle eut très envie de de frapper Séverine en plein dans son joli visage de quadragénaire, de lui ravager en une seconde les effets délicats des crèmes de luxe et le résultat des injections de botox. Cette montée de violence lui coupa presque la respiration". J'ai emprunté ce roman à la bibliothèque juste avant le confinement et incapable de continuer le pavé que j'avais en cours, j'ai opté pour celui-ci, nettement... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:20 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2020

La faille en toute chose

"Il avait découvert quelque chose de si horrible, si accablant, qu'il ne devait plus ressentir une obligation de loyauté envers la direction de la Sûreté. C'était envers le Québec qu'il avait un devoir de loyauté, pas envers un groupe de vieux messieurs assis autour d'une table vernie qui regardaient leur propre reflet quand ils prenaient des décisions". C'est le moment de rattraper les billets en retard, alors que nous sommes confinés, et qu'en ce qui me concerne la lecture n'est pas facile, mon esprit vagabonde un peu trop dans... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:23 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mars 2020

Après le monde

"Bien sûr que oui, même s'il y avait eu des moments difficiles, à commencer par les mois qui avaient suivi l'effondrement, l'absolue insécurité et le dénuement de leur exil vers les Maramures. C'est vrai : ils avaient réussi à rester loyaux, solidaires. Mais en y repensant ! L'image qu'ils se faisaient l'un de l'autre en avait pris un coup terrible. Leur couple s'était formé au temps des comportements paisibles, civilisés. Alors, quand ils s'étaient trouvés forcés de se tourner vers la fouille des poubelles, d'affronter le pillage,... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:12 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2020

Richesse oblige

"Aux censeurs de droite qui m'accuseraient de fausser le jeu économique ou voudraient m'interdire de vivre comme je vis, aux gentilles personnes de gauche qui pour mon bien seraient tentées de me faire la morale ou de m'asséner des messages de prévention débiles, je répondrais que, lorsqu'il n'y a pas de victime à une infraction, si ce n'est ni le corps d'autrui, ni ses biens, ni ses droits qui sont en danger, alors c'est l'Ordre que l'on cherche à protéger, et l'Ordre, ça fait très longtemps que je l'emmerde ... Et à ce que je... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:06 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2020

Le tabac Tresniek

"Nous ne venons pas au monde pour trouver des réponses, mais pour poser des questions. On erre à tâtons dans une obscurité pratiquement constante et, avec beaucoup de chance, on voit parfois s'allumer une petite lueur. Et avec beaucoup de courage ou de ténacité ou de sottise ou mieux, les trois en même temps, on parvient à émettre un petit signal par-ci par là." Le jeune Franz Huchel mène une vie tranquille avec sa mère, dans une cabane de pêcheur au bord d'un lac, lorsqu'un évènement fâcheux l'oblige à partir pour Vienne, gagner... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:01 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2020

La femme au carnet rouge

"Peut-on éprouver la nostalgie de ce qui n'a pas eu lieu ? Ce que nous nommons "regrets" et qui concerne les séquences de nos vies où nous avons la quasi-certitude de ne pas avoir pris la bonne décision comporterait une variante plus singulière, qui nous envelopperait dans une ivresse mystérieuse et douce : la nostalgie du possible. La nostalgie de la rencontre avec Laure.  Dans ce possible qui n'avait pas eu lieu, Laurent revoyait le café où il s'étaient donné rendez-vous. Elle portait la robe à bretelles blanche, son sac... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:13 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2020

Les fantômes de Reykjavik

"Konrad continua à surfer sur le Net. En ce moment, les pages Internet regorgeaient de tribunes rédigées par des femmes qui avaient été victimes de harcèlement, d'abus sexuels ou de viols, parfois dans leur enfance. Chaque jour, de nouveaux récits étaient publiés. Certaines victimes n'hésitaient pas à écrire sous leur nom et à fournir des témoignages aussi bruts que circonstanciés, décrivant toutes sortes de violences sexuelles et la souffrance qu'elles engendraient. Il arrivait que les victimes dévoilent le nom des auteurs des... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 10:59 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2020

Bon dimanche

Agnès Bihl
Posté par aifelle1 à 06:45 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2020

Le jardin arc-en-ciel

"Peut-être était-ce parce que nous montrions notre quotidien sans nous cacher. Etonnamment, depuis que nous avions ouvert l'Arc-en-ciel, plus personne ne cherchait à en savoir davantage sur notre relation, ni ne nous regardait d'un mauvais oeil. C'est quand on cache quelque chose que cela excite l'attention". Izumi est en cours de divorce lorsqu'elle fait la connaissance de Chiyoko, étudiante en terminale. Izumi mène une vie triste avec son petit garçon Sosûke. Chiyoko est suicidaire et sa rencontre avec Izumi va changer sa vie. En... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 09:06 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2020

Mort à la Fenice

"Brunetti se dirigea vers l'hôtel, encore éclairé à cette heure de la nuit où, pourtant, l'obscurité régnait sur la ville endormie. Jadis capitale des plaisirs de tout un continent, Venise n'est plus qu'une ville de province somnolente plongée dans un semi-coma après neuf ou dix heures du soir. Pendant les mois d'été, elle pouvait s'imaginer revenue au temps de sa splendeur galante, tant que les touristes payaient et que le beau temps se prolongeait ; mais en hiver, elle n'était plus qu'une vieille mémère fatiguée, seulement... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:30 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,