14 juin 2018

L'histoire très ordinaire de Rachel Dupree

"Un vent chaud arrivait du sud. L'air était tellement chargé de poussière que les pointes acérées de Grindstone Butte disparaissaient derrière un voile opaque. Dans un mois, quand le temps commencerait à changer, je regretterais ce vent. En général, l'hiver ne me dérangeait pas tant que ça. Le travail était différent. C'était l'époque où je confectionnais des patchworks, de nouvelles robes pour Mary et moi, et de nouvelles chemises pour Isaac et John. Mais en cette chaude journée de septembre, j'ai frissonné en songeant à l'hiver... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:55 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2018

La fille du roi des marais

"Mais j'aimais vraiment la vie dans les marais et j'ai été emplie de chagrin quand tout s'est écroulé. Et c'était moi la cause de cette ruine, quoiqu'il me fallût des années avant que je ne mesure mon rôle dans tout ça. Si j'avais compris à l'époque, les choses auraient été bien différentes. Je n'aurais pas adoré mon père à ce point. Je me serais davantage souciée de ma mère. Mais j'aurais aimé quand même la chasse et la pêche". Héléna est une jeune femme, mère de deux enfants, mariée à Stephen. Elle gagne sa vie en fabriquant des... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:43 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juin 2018

American stranger

"Ce pays a changé en ton absence, Nancy. Ce pays a toujours été incontrôlable, et c'était une grande vertu, car ce qui est incontrôlable demeure libre. Mais il est devenu tellement incontrôlable, il s'est tellement affranchi de toute espèce d'entrave que j'ai peur pour ma famille. C'est une peur sérieuse. Il faut faire quelque chose pour unifier l'Amérique. On a cruellement besoin d'un principe unificateur. Ne te méprends pas, je suis à fond pour le multiculturalisme et tout ça, mais pour mes enfants, je veux savoir ce qui fait... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:43 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2018

Eparse

"J'ai toujours l'amère sensation de ne pas suffisamment chérir les gens que j'aime, de trop peu leur dire que je pense à eux, qu'ils me manquent et que j'aimerais les voir plus souvent. Je ne me donne pas suffisamment de mal dans mes relations amicales. Je peux rester des semaines dans le silence. Par la suite, j'ai des bouffées d'angoisse et j'envoie des salves de messages pour combler mes absences. Sur le moment, cela me rassure, même si le procédé est médiocre. Personnellement, je ne sais pas si je me serais choisie comme... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:19 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :
25 mai 2018

Quelle n'est pas ma joie

"Quand je l'ai rencontré, c'était ton mari, et je n'imaginais pas que cela puisse changer un jour. Nos idées sont les plus bornées qui soient, même si on croit le contraire, mais j'en sais assez sur moi-même pour affirmer qu'il ne m'est jamais venu à l'esprit que je finirais par dormir dans le même lit que Georg. L'homme que j'aimais avait un autre corps et un autre nom. Je ne peux pas m'imaginer à quoi Henning aurait fini par ressembler, tout comme je ne peux pas te voir autrement que comme la jeune femme à qui j'ai dit au revoir... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:55 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2018

Là-bas, août est un mois d'automne

"Quand je lève les yeux, je vois simplement des arbres, là où Gustave et Madeleine voyaient des tilleuls, des aulnes, des acacias, des érables. J'écris sur des gens qui étaient capables de nommer les choses, les fleurs et les bêtes, alors que j'ai besoin d'une application sur mon téléphone qui identifie les oiseaux par leur chant, les plantes par la forme de leurs feuilles, et je dois vérifier sur des sites de jardinage les saisons de semaison du blé et de floraison des cyclamens. C'est peut-être ce qui me fascine chez ces deux-là,... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:08 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2018

Passage des ombres

"Konrad emmena la photo dans le salon et s'installa sur la chaise devant le bureau du vieil homme. Il regardait à tour de rôle les articles de presse qu'il avait à la main, le livre ouvert sur le bureau et le cliché posé devant lui en pensant à son père, à la jeune fille assassinée, à l'ocupation militaire, aux séances de spiritisme, aux âmes torturées des défunts et à ce vieux célibataire allongé dans sa chambre, qui semblait endormi alors qu'on l'avait étouffé." Dernier volet de la trilogie des ombres, cette nouvelle enquête nous... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 13:48 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mai 2018

Cette nuit

"Je me demande où Sarah se trouverait en ce moment. Sans doute en train de marcher discrètement dans la pièce, essayant de se préparer sans me réveiller. Ses pieds effleuraient les lattes du parquet, ils caressaient le sol sans fausse note. Je me demande, mais je sais que Sarah est partout. Sarah. J'aime murmurer son nom, j'aime la murer dans mes pensées pour empêcher l'oubli d'effectuer ses rondes. J'enroule ma femme dans nos tapis, dans nos rideaux, je démembre son image pour qu'aucun nazi ne puisse la rafler tout entière. Je... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:07 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2018

Un ciel rouge, le matin

"Quand on y réfléchit un peu, le vieux,  on se demande bien ce qu'ils ont fabriqué pendant toutes ces années, les Irlandais. Imagine. Tu te figures un peu où vous en seriez, à l'heure qu'il est, si on vous avait laissé vous débrouiller tout seuls ? Penses-y, ça vaut la peine. Pense à quel point le confort s'est amélioré. Je vais te le dire, le vieux. Livrés à vous-mêmes, vous seriez encore plantés là sous la pluie, de la bouse de vache jusqu'à la poitrine, avec le ciel qui vous pisse sur la tête. Terrés au fond de vos forêts... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:18 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2018

Back up

"Quel rapport entre la mort en 1967 des musiciens du groupe de rock Pearl Harbor et un SDF renversé par une voiture à Bruxelles en 2010 ? Lorsque l'homme se réveille sur un lit d'hôpital, il est victime du Locked-in Syndrome, incapable de bouger et de communiquer. Pour comprendre ce qui lui est arrivé, il tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Des caves enfumées de Paris, Londres et Berlin, où se croisent les Beatles, les Stones, Clapton et les Who, à l'enfer du Vietnam, il se souvient de l'effervescence et de la folie des... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:10 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : ,