Trouver l'enfant

"Par les fenêtres, elle voyait les maisons nimbées d'un épais brouillard. De l'endroit où elle était assise, elle distinguait l'endroit où habitaient les Culver et, sur l'autre berge de la rivière, le quartier pittoresque de son amie Diane. Au loin, très loin, se trouvaient les montagnes couvertes de neige où Madison a disparu. Elle parvenait même à apercevoir l'autoroute que la famille Culver avait empruntée en quittant sa modeste demeure et qui ondulait comme un serpent en sortant de la ville. Combien de fois avaient-ils regretté cette journée ?"

Naomi Cottle est une jeune femme d'une trentaine d'années qui vit dans l'Oregon. Elle s'est spécialisée dans la recherche d'enfants disparus, lorsque la police a échoué à les retrouver. Elle est actuellement sur la piste de Madison, une petite fille de cinq ans dont on a perdu la trace depuis trois ans.

Ce roman est un page-turner efficace, surtout grâce à la personnalité de Naomi, dont nous comprenons rapidement qu'elle-même a été une de ces enfants volatilisées. Elle a été recueillie courant sur une route, venant de nulle part, ne se souvenant plus de rien. Adoptée par une femme a la bonté inépuisable, elle s'est peu à peu habituée à une vie normale, toutefois régulièrement envahie par des cauchemars inexplicables.

Nous suivons alternativement Naomi dans ses recherches et ses tourments personnels et Madison, qui s'est adaptée comme elle a pu à sa captivité, en s'appuyant sur les livres que ses parents lui lisaient dans un temps qu'elle a en grande partie oublié. Elle s'est construit un monde imaginaire et elle n'en connaît plus d'autre. C'est une partie très troublante et qui m'a gênée. Je pense que l'on ne peut absolument pas se mettre à la place d'un enfant dans une telle situation et je ne suis pas sûre que la fiction puisse vraiment fonctionner dans ce cas-là.

Il n'empêche que l'ensemble est réussi, l'entourage de Naomi et ses propres réactions sont fouillées et pleines d'empathie. La nature a une grande importance et Naomi la connaît bien.

C'est le premier tome d'une trilogie. Je ne sais pas si j'en poursuivrai la lecture ..

L'avis de Clara Kathel

Rene Denfeld - Trouver l'enfant - 300 pages
Traduit de l'anglais par Pierre Bondil
Editions Rivages/Noir - 2019