13 décembre 2019

La part du fils

"La vérité d'un homme peut être aussi sa souffrance. Mais même si elle était insoluble, insécable, jamais partagée, elle pesait sur moi par contrecoup. Ce poids de mémoire close était devenu le mien. J'en restais meurtri, dépossedé de ma propre histoire. Qu'aurais-je pu faire sinon la remonter, l'éclaircir et la remonter? Écrire comme un travail de deuil. Une effraction et une floraison. Une respiration entre deux apnées". Ce roman présente des similitudes avec "Le ghetto intérieur" lu récemment. Dans les deux cas, il est question... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:39 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :