41+5Is5LgyL

"On n'enseigne pas ça dans les facultés de médecine, mais je l'ai observé dans la vraie vie. Les gens meurent petit bout par petit bout, en une série de petites morts. Ils perdent la vue, l'ouïe, leur autonomie. Ça, ce sont les morts physiques. Mais il y en a d'autres, moins évidentes, mais plus fatales. Ils perdent courage. Ils perdent espoir. Ils perdent confiance. Ils se désintéressent de tout. Et, finalement, ils se perdent eux-mêmes."

La huitième enquête de l'Inspecteur-Chef Armand Gamache nous emmène dans un coin perdu du Québec, sur une île où a été construit un monastère de Gilbertains, ordre oublié de tous et replié sur lui-même. Dans ce lieu particulièrement paisible survient malgré tout un crime. Le chef de choeur a été retrouvé mort, sa main crispée sur un papier froissé.

A contrecoeur, le supérieur doit laisser entrer la police dans ce sanctuaire où les moines ont fait voeu de silence, sauf pendant les offices où s'élèvent de magnifiques chants grégoriens. Le papier froissé représente d'ailleurs des neumes, forme de notation musicale ancienne.

Gamache et son bras droit Jean-Guy Beauvoir, vont devoir rester sur place, parmi les moines, pour mener les investigations. Si Gamache se pénètre assez vite de l'esprit du lieu et de la beauté des chants, il n'en est pas de même pour Beauvoir qui supporte mal l'atmosphère et va réagir de plus en plus irrationnellement. Faire parler ces hommes rompus au silence n'est pas une mince affaire.

Parallèlement, les ennuis personnels de Gamache prennent de l'ampleur avec l'arrivée sur place de son supérieur hiérarchique, Francoeur, qui lui voue une véritable haine et cherche à le détruire.

Tout cela donne un huis-clos assez sombre, où les manipulations et les pièges ne manquent pas. Si Gamache paraît assez solide pour faire face, comment Beauvoir se comportera-t'il dans l'état de fragilité où il se trouve ?

Je continue la série avec plaisir. Les enquêtes sont plus ou moins bien construites, celle-ci est instructive sur toute l'histoire du chant grégorien, mais j'attendais aussi avec impatience la suite des démêlées de Gamache avec sa hiérarchie. Le dénouement n'est pas encore pour ce volume-ci.

L'avis de Alex Dasola Dominique Ptit Lapin

quc3a9bec_en_novembre_n

Objectif PAL 3

Louise Penny - Le beau mystère - 496 pages
Traduit de l'anglais par Louise et Claire Chabalier
Actes Sud - 2017