41jEPD4fcbL

Comment résister à une couverture avec un tracteur et des vaches .. Je n'ai pas résisté et j'ai bien ri à la lecture des déboires de Didier, célibataire de 45 ans, en manque d'amour.

Il vit avec sa soeur Soazic dans la ferme familiale. Ce n'est pas un fou de travail Didier, il préfère passer son temps à regarder les arbres et à faire la sieste, au grand dam de Soazic qui se tape le gros des tâches de la ferme. Elle aimerait bien le voir partir son boulet de frère, mais il n'a pas grand chose pour lui le pauvre. Il est négligé, boit un peu trop, est paresseux ..

Par ailleurs, le frère et la soeur hébergent un voisin Régis, qui a fait faillite et donne un coup de main à Soazic. Le médecin, consulté pour un problème mineur, a donné à Didier l'adresse de meetic. Voilà donc le trio penché sur l'ordinateur, élaborant un profil pour Didier.

Dans cette histoire, tout est prétexte à des scènes savoureuses, entre tendresse et exaspération, sur fond de crise agricole. Malgré les accrochages, le frère et la soeur sont profondément liés et c'est hilarant de voir Soazic rectifier le profil de son frère sur meetic, tout en cachant la réalité, sinon "il ne partira jamais".

Finalement, l'amour se trouve partout et souvent pas où on l'attend. J'ai aimé la simplicité et la bonhomie de cette histoire, qui n'est pas mièvre ni gnangnan, on est polisson aussi dans la campagne profonde. Le scénario de Rabaté est fort bien accompagné par les dessins de Ravard.

Didier-la-cinquieme-roue-du-tracteur

L'avis de Dasola Sandrine Gambadou Sylire

Pascal Rabaté et François Ravard - Didier, la 5e route du carosse - 79 pages
Futuropolis - 2018