01 février 2019

Ailleurs peut-être

"Plus tard, quand un léger vent d'ouest berce les arbres et soulage le village assoiffé, la famille Harich sort dans le jardin, sur la pelouse. C'est le moment que Reouven consacre à la lecture du journal. Gaï arrose consciencieusement les rosiers. Noga, tournant le dos à son père, fait de la broderie très fine. Si elle lève la tête et pose une question, qu'est-ce que Reouven pourra lui répondre ? Ses longues jambes sont repliées sous elle. Sa natte, tombant sur l'épaule gauche, va s'étaler sur sa poitrine. Ses jolis doigts... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 13:15 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags :