9782330117122

"Myrna se redressa dans son fauteuil, curieuse de savoir comment Clara allait réagir à cette attaque, car c'en était une, formulée de manière affable et subtile, et accompagnée d'un sourire. Une sorte de bombe à neutrons sociale, conçue pour tuer la personne sans toucher à la structure du langage poli".

Je retrouve pour la septième fois l'Inspecteur-Chef de la Sûreté du Québec, Armand Gamache. Après une incursion à Montréal dans l'épisode précédent, retour au charmant village de Three Pines, qui va (encore) être le théâtre d'un meurtre.

C'est enfin l'heure de gloire de Clara Morrow, peintre talentueuse restée inconnue jusqu'à présent. Elle fait l'objet d'une exposition solo à Montréal où ses toiles sont très bien accueillies. Après une réception au musée, elle reçoit en plus petit comité dans sa maison à Three Pines. Au petit matin, on découvre le cadavre d'une femme en robe rouge dans son jardin.

Gamache débarque donc à nouveau dans le village avec toute son équipe, Jean-Guy Beauvoir, son bras droit, l'inspectrice Isabelle Lacoste et des techniciens.

L'enquête se déroule essentiellement dans le monde de l'art et celui des Alcooliques Anonymes. La victime était une ancienne critique qui s'est montrée particulièrement agressive et blessante dans ses articles. Il se trouve que c'était aussi une ancienne amie de jeunesse de Clara. La voilà dans la position inconfortable de suspecte.

Le vrai plaisir de cette série, c'est de retrouver l'équipe de Gamache et les habitants de Three Pines, Clara et Peter Morrow, le couple de peintres, Mirna la libraire et psychologue, Ruth la poétesse associale et bourrue et bien sûr Gabri et Olivier les aubergistes.

Le meurtre de la victime va mettre à mal le couple de Clara. Peter se pensait le meilleur peintre des deux, il ne digère pas le succès de sa femme. D'autre part, Beauvoir est mal remis de l'enquête précédente où il a été blessé. Son divorce n'arrange rien et il est amoureux d'une femme mariée.

Gamache essaie de faire face à tout cela, alors que lui-même est encore préoccupé par la fusillade où il a perdu des hommes. Il aimerait savoir qui a fait circuler une cassette des évènements que tout le Québec a pu voir. Les bases du prochain épisode sont posées et je ne vais sûrement pas tarder à m'y plonger.

Une série attachante et addictive.

L'avis d'Alex Brize Petit Lapin

Louise Penny - Une illusion d'optique - 432 pages
Traduit par de l'anglais Claire et Louise Chabalier
Babel - 2019