9782266282420

"Sa carrière de menteur a commencé tôt. Passons sur les fabulations et les cachotteries de la petite enfance, ces parcelles de fantaisie qui sont surtout des terrains d'apprentissage. Plaçons l'aiguille du curseur sur l'année du CM1. Regardons le garçon maladroit avancer dans la cour de récréation de sa nouvelle école primaire, tête basse. Multiplions les microviolences, de la banale insulte à la colle dans les cahiers. Secouons. Attendons que les mécanismes de défense se mettent en place. Première étape : les terribles maux de ventre, que Jules simulait à merveille".

Jules, le narrateur, est le frère malheureux de Céline. Céline a disparu deux ans auparavant, sans laisser la moindre trace. L'enquête de police n'a rien donné, c'est le noir total. La mère est partie au loin, le père survit comme il peut et Jules se laisse ballotter par la vie, taraudé par ses souvenirs d'enfance et l'absence de sa soeur.

Il décide d'emménager dans son appartement, espérant trouver des indices sur ce qui aurait pu motiver sa disparition. Il va faire fortuitement la connaissance de sa voisine, Bénédicte, une lueur bienvenue dans son flou quotidien.

Car Jules est quelqu'un d'assez peu cernable. Très vaguement étudiant, menteur invétéré, passif, il n'a rien pour attirer la sympathie et pourtant, c'est un tendre et un sensible. Pourrait-il survivre s'il ne mentait pas autant ? En pénétrant progressivement dans les méandres de ses pensées, on le comprend tout en ayant envie de le secouer et de lui dire de se dépouiller enfin des faux-semblants qui l'encombrent.

Je retrouve ici avec plaisir la plume d'Arnaud Dudek, découvert avec Tant bien que mal. L'histoire est difficile, mais le ton décalé la rend légère. Tout n'est pas expliqué, comme dans la vie, et j'aime qu'il reste des zones d'ombre à la fin, laissées à l'appréciation du lecteur.

L'avis de Leiloona Le Petit Carré Jaune Yv Zazy

Arnaud Dudek - Les vérités provisoires - 165 pages
Pocket - 2018