25 octobre 2018

La papeterie Tsubaki

"Malgré le nombre de commandes qu'elle avait honorées en tant qu'écrivain public, l'Aînée ne s'était jamais perdue de vue. Jusqu'à sa mort, elle avait été elle-même. Et maintenant que son corps avait disparu, elle continuait à vivre dans les calligraphies qu'elle avait laissées. Son âme les habitait. C'était ça, l'essence de l'écriture". Après plusieurs années à l'étranger, Hatoko, jeune fille de 25 ans, revient à Kamakura pour reprendre la papeterie de sa grand-mère. Elles étaient brouillées et ne s'étaient pas revues depuis... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:35 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags :