Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le goût des livres
Derniers commentaires
Archives
6 octobre 2018

Eleanor Oliphant va très bien

9782265116511ORI

"J'ai réalisé que ma vie avait mal tourné. Très, très mal tourné. Je ne m'étais pas imaginé mener cette existence-là. Personne n'était censé vivre de la sorte. Le problème était que j'ignorais comment changer les choses. Suivre les conseils de maman ne m'avait rien apporté de bon, j'en avais conscience. Mais personne ne m'avait jamais montré le bon chemin et, bien qu'ayant fait de mon mieux au fil des années, je ne savais pas comment m'y prendre pour améliorer ma situation. Je ne parvenais pas à résoudre l'énigme que je représentais".

Avec un titre pareil, on se doute qu'Eleanor Oliphant ne va pas si bien que cela. Elle va même franchement mal, mais elle ne le sait pas ; pas encore.

Le point fort de ce roman, c'est qu'on s'attache immédiatement à Eleanor. On ne comprend pas très bien ce qui se passe, on la suit dans sa vie solitaire, réglée comme du papier à musique. On sent qu'elle a des rituels auxquels ils ne faut pas qu'elle déroge, sous peine de se sentir mal. Elle part travailler tous les matins, emprunte le même itinéraire, fait conscieusement son travail de comptable, rentre le soir en faisant ses courses au même endroit. On se moque un peu d'elle au bureau, ça lui est égal.

Elle passe le week-end tout aussi seule, elle a juste besoin d'une bonne réserve de vodka pour atteindre le lundi. Et elle est très bien comme ça. Sa vie sociale est réduite à pas grand chose, elle tient des raisonnements assez décalés par rapport aux autres, on pourrait la penser simplette.

Ah évidemment, il y a l'appel de sa mère tous les mercredis, des coups de téléphone d'une méchanceté insolite, insidieux, qui visiblement lui rappellent un passé difficile.

L'auteure réussit le tour de force de nous raconter avec humour une histoire assez épouvantable. Avec habileté, elle distille les informations au compte-goutte, c'est à tout petits pas que l'on comprend comment Elenor Oliphant en est venue à mener une vie aussi étriquée.

Deux évènements vont venir la bousculer. Sa subite passion pour un chanteur insignifiant et la rencontre avec Raymond, un gentil garçon qui se prend d'amitié pour elle et va l'aider à sortir de son existence figée.

C'est difficile d'en dire plus, l'intérêt est d'entrer peu à peu dans cette histoire poignante et dans la tête et le coeur d'Eleanor, tellement perdue dans une société dont elle n'a pas les codes et où personne n'a su lui donner de l'affection. 

Les derniers chapitres sont bouleversants ; on est loin du début du roman, où l'on croit entrer dans une histoire facile et déjà lue cent fois.

Une lecture à ne pas manquer, d'autant plus que le format poche vient de paraître.

L'avis de Alex Brize Cathulu Cuné Une Comète

Gail Honeyman - Eleanor Oliphant va très bien - 432 pages
Traduit de l'anglais par Aline Azoulay-Pacvon
Fleuve Edition - 2017

Commentaires
E
Je suis très tentée mais je crois que je l'avais été déjà lors la sortie avec de nombreux articles. Et comme je ne fais plus de liste, parce qu'elles sont beaucoup trop importantes, dès qu'un ordi me lâche, elle est perdue, bref, j'essaie d'avoir en tête :)
Répondre
S
Je viens de le finir ! c'est entre autres ton billet qui m'avait alléchée... quel personnage attachant... c'est vraiment très très réussi. On est tellement proches de cette Eleanor qui semble au départ pourtant si loin de notre univers...
Répondre
M
J'ai adoré ce livre, j'avais écrit une gazette <br /> <br /> https://gazettemarieclaire.blogspot.com/2018/01/eleanor-oliphant-va-tres-bien-gail.html
Répondre
V
pourquoi pas en poche, tiens? ça fait longtemps que j'avais noté ce titre!
Répondre
A
Qu'est-ce que j'avais aimé cette lecture. Ravie qu'elle t'ai plu.
Répondre
Le goût des livres
Le goût des livres
Newsletter