portugal_couv

Simon Muchat, dessinateur de bandes dessinées, n'a plus aucune inspiration et les journées se traînent, vides de sens, malgré la présence et le soutien de sa copine. Elle ne tardera pas d'ailleurs à en avoir assez de tenter de faire bouger une telle masse d'inertie et elle va le quitter.

Une invitation inattendue à un salon de BD au Portugal va tirer Simon de sa léthargie. Il retrouve des sensations vaguement familières, les couleurs, les odeurs, les sons. Sa famille vient du Portugal, mais chez lui, personne n'en parlait. Finalement, il ne sait quasiment rien de ses origines, il lui reste seulement quelques souvenirs épars.

Simon décidera de retourner au Portugal, mais cette fois-ci en toute connaissance de cause et pour recontacter les cousins, oncles et tantes qui sont là-bas.

Voilà une BD assez dense et un peu brouillonne, qui a un certain charme. Simon est plutôt exaspérant au début, puis on finit par s'y attacher au fur et à mesure qu'il revient à lui-même. Les couleurs jouent un rôle important car elles suivent l'état émotionnel de Simon, de plus en plus claires et lumineuses lorsqu'il s'installe au Portugal.

 

portugal-extrait

 

L'auteur a pris le parti de ne pas traduire une partie des échanges en portugais, c'est parfois gênant, mais après tout, on se retrouve dans le même bain que Simon, qui au début, ne comprend rien de ce qu'il entend autour de lui.

L'accueil chaleureux qu'il reçoit là-bas lui permettra de retrouver de l'énergie et de se retrouver lui-même, enfin relié à ses racines et pouvant renouer un lien avec ceux qui l'entourent.

C'est une histoire d'immigration, de rupture et de silence autour de la mémoire familiale comme il y en a tant et l'histoire d'un retour aux sources bienfaisant.

L'avis de Cristie Hélène Jérôme Moka Saxaoul

challenge portugal

Cyril Pedrosa - Portugal - 260 pages
Dupuis - Aire Libre - 2011