01 juin 2017

Terminus Allemagne

"Kornitzer ne savait pas grand-chose de l'évolution de ses collègues au sein du tribunal, c'était mieux ainsi, ou peut-être pas. Il ne convenait pas de poser des questions sur le passé. Une discrétion généralisée semblait être le moyen d'apaiser le passé et de l'effacer de la conscience. Même son passé à lui était tabou, personne ne posait de questions. Maintenant était maintenant, on était pressé par le quotidien. Ainsi avait-il la bouche cousue". Le roman s'ouvre sur le retour en Allemagne de Richard Kornitzer, en 1948. Il a... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:41 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :