9782369811855_coverWilliam s'est retiré du monde il y a vingt-cinq ans. Il est devenu Don Marcus, dans un monastère de Chartreux et a fait voeu de silence. Il se sent bien dans cet univers en retrait, rythmé par la prière et la promenade du dimanche et renâcle lorsque son supérieur lui annonce le décès de sa tante et l'obligation de se rendre à l'ouverture du testament.

Seulement voilà, le toit d'un bâtiment du monastère aurait besoin d'être réparé et cet héritage peut être fort utile à la communauté. Il n'a plus qu'à obéir et prend le train à la rencontre d'un monde qu'il s'est efforcé d'oublier et qui lui saute à la figure avec vacarme.

Je le redis, je suis novice en BD, je n'y connais quasiment rien, je n'ai jamais lu Zep, même pas le fameux Titeuf. Je le découvre donc avec cette magnifique BD qui m'a captivée à la fois par le graphisme et l'histoire. Je suis souvent restée en admiration devant les cases toutes plus belles les unes que les autres, dans des tonalités superbes et un trait précis. Et la réflexion est profonde sur ce qu'est un engagement dans un chemin spirituel, ce que l'on abandonne, ce que l'on trouve ; vrai choix ou fuite devant une vie qui fait peur ?

William pense avoir enfoui très loin sa vie d'avant, il se rend compte qu'il n'en est rien, les souvenirs affluent et le questionnent dès qu'il met le pied dans le train. Il y rencontre une jeune femme condamnée par une maladie incurable. Entre lui qui a renoncé au monde et elle qui doit le quitter malgré elle, le dialogue s'instaure, vif et essentiel.

 

ori_aex_212021_9782369811855-page1

Les retrouvailles avec sa famille le bousculent et l'amènent à approfondir encore son questionnement intérieur. L'opposition farouche de sa tante à son entrée dans les ordres, sa lente adaptation au monastère, ce qu'il a laissé derrière lui, tout lui revient et le trouble plus qu'il ne pensait.

Un album très réussi qui me donne envie de continuer à explorer l'univers de la BD.

L'avis de Brize Noukette Stéphie Yv

Zep - Un bruit étrange et beau - 96 pages
Rue de Sèvres - 2016