Féline"Etre tenu en laisse est très humiliant pour un chat. Et quand on croise un chien, c'est encore plus horrible, vu qu'on ne peut même pas se réfugier dans un abri haut perché."

Minet est un chaton noir errant et c'est lui qui va nous raconter l'histoire de son adoption difficile par une adolescente, Minyeong. Délaissé par sa mère, il peine à trouver sa nourriture et un gîte, lorsque sa route croise celle de Minyeong dont il tombe aussitôt amoureux. Il a entendu dire que l'on était bien traité chez les humains et que l'on mangeait quantité de bonnes choses.

Ce qu'il ne peut pas savoir, c'est que Minyeong, qui est elle-même délaissée par sa mère, se débrouille pour avoir de l'argent en faisant commerce des chats qu'elle trouve dans la rue. Elle loge chez sa vieille grand-mère qui n'aime pas du tout les félins et chasse Minet à chaque occasion.

Je ne suis clairement pas la bonne cliente pour ce genre de roman. D'abord, le chat qui raconte, je n'ai pas pu m'y faire. C'est gentillet, plutôt moraliste, mais guère palpitant. Ça ne sonne pas juste. Bien sûr, le chaton et Minyeong vont s'apprivoiser et grandir mutuellement après quelques péripéties.

A l'origine, c'est un roman qui est paru en collection jeunesse.

Je l'ai terminé sans ennui excessif, sans beaucoup d'intérêt non plus. A vous de voir.

C'est une lecture commune avec Cathulu pas plus enthousiaste que moi.

Challenge coréen

Bu Hui-ryeong - Féline - 166 pages
Traduit du coréen par Lim Yeong-hee
Picquier poche - 2016