Rebetiko"Né dans la Grèce des années 20, le Rébétiko est comparable dans ses thèmes au tango, au fado. On le nomme parfois le blues grec. On le danse de manière hypnotique, yeux fermés. Le danseur se lève, comme appelé, il tourne lentement sur lui-même, suivant chaque inflexion de la mélodie.
On entend dans cette musique un lien puissant entre l'Orient et l'Occident. On y entend la douleur de l'exil, le romantisme des ports, l'errance de noctambules, les amours miséreuses. L'échec et l'humour".

Grèce, 1936, le général Metaxas a pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Il a l'intention de nettoyer le pays et fait la chasse aux communistes et aux "rébères", ces marginaux libertaires exilés de Turquie qui passent leurs nuits à jouer leur musique et à fumer du haschich.

images 2

Nous suivons un groupe d'hommes dans leur errance nocturne de bar en bar, de plus en plus drogués et alcoolisés, jouant à cache-cache avec la police. Les hommes sont ombrageux, les femmes pulpeuses, leur objectif est de jouer toute la nuit pour fêter la sortie de prison d'un des leurs, Markos.

images

Cette BD est très belle visuellement, l'ambiance nocturne est bien rendue, le dessin est précis, les ocres, les bleus magnifiques. Hélas, je n'ai pas accroché à l'histoire, je me suis vite perdue parmi les différents personnages, les hommes se ressemblent et ne sont pas particulièrement sympathiques. Par contre, j'ai apprécié ce rappel d'un moment politique précis en Grèce, l'instauration de la dictature et le parcours particulier des Rébètes. Je ne sais pas ce qu'il en reste exactement aujourd'hui, le tourisme a dû niveler fortement leur côté rebelle.

Prix "Coup de coeur" 2009, Festival Quai des Bulles de Saint-Malo

Challenge Asphodèle

L'avis de Anne Enna Hélène Le Petit Carré Jaune Mango

Challenge grec

David Prudhomme - Rébétiko - 104 pages
Futuropolis - 2009