78081118_o"Quand elle était au lycée, un couple d'amis de ses parents s'était séparé, le mari ayant quitté sa femme pour une autre. Quelques mois plus tard, il était revenu. Greenie avait alors observé que la femme devait être contente qu'il soit revenu, mais Olivia avait haussé les sourcils et répondu "oui et non". Un couple qui survivait à une liaison était comme une tasse de porcelaine dont l'anse avait été cassée. On pouvait la recoller, mais on verrait toujours la trace de la cassure, et quand on la tiendrait entre ses mains, on ne pourrait jamais avoir la certitude qu'elle ne se recasserait pas exactement au même endroit".

Récit choral par excellence, "Refaire le monde" est un roman sur les crises de la quarantaine, les ruptures, les couples fatigués, qu'ils soient hétéros ou homos, la difficulté de se projeter dans une autre vie, les recompositions hasardeuses etc ..

Si l'histoire s'ouvre sur le couple de Greenie et Alan, il accorde autant d'importance à d'autres personnages comme Walter, restaurateur au grand coeur solitaire, Saga à la mémoire défaillante et bien d'autres encore, notamment Fenno, l'attachant Fenno déjà croisé dans "Jours de juin".

Le roman n'a rien d'exceptionnel, mais on se sent étonamment chez soi dans l'univers de Julia Glass. Elle se contente de dévider les évènements qui surgissent, sans fioritures ni effets de manches, ce qui fait que l'on peut reconnaître mille et une réactions que l'on a vues autour de soi (ou chez soi !) et la psychologie des personnages est plutôt fouillée.

Greenie est une cuisinière hors pair, surtout pour les pâtisseries, ce qui lui vaut d'être embauchée par le gouverneur du Nouveau Mexique, Ray. Cette aubaine professionnelle va de pair avec la déconfiture d'Alan, thérapeute, qui lui, voit sa clientèle fondre de jour en jour. Le malaise dans le couple arrive à un point de non-retour et Greenie va partir en emmenant leur fils, George.

Partant de là, il n'y a plus qu'à suivre les histoires des uns et des autres, qui vont se lier et se délier avec fluidité. Le couple Greenie-Alan m'a paru un peu trop conventionnel, j'ai eu une nette préférence pour la surprenante Saga. Et Fenno évidemment.

C'est ma première (et unique ?) participation au challenge pavé de l'été de Brize

 

Challenge pavé de l'été

 

L'avis de Antigone Brize Cathulu Keisha

Julia Glass - Refaire le monde - 826 pages
Traduit de l'anglais par Sabine Porte
J'ai lu - 2011