Apnée

"Aurélia et moi nous baladons sur l'île de Ratonneau, en pleine lumière, à chaque pas des papillons jaunes surgissent des buissons. La blondeur d'Aurélia reflète le soleil. Nous ne nous sommes pas vues depuis un an, peut-être deux. Nous nous retrouvons sur cette île, dans l'empreinte laissée par ses photos, comme quand on ferme les yeux après avoir regardé le soleil. Une tache. Comment mémoriser une tache ? Comment décrire un éblouissement ? Comment garder l'empreinte d'un éblouissement ?
(On arrête de respirer)"

Des mots et des photos. Sur les photos d'Aurélie Frey, Emmelene Landon met ses mots, accompagnant l'atmosphère créée par les photos de l'artiste. Une chaussure sur un escalier, une vieille chaise, des portraits, des paysages, traduisent un imaginaire très personnel, une ambiance irrééelle, un peu crépusculaire. S'agit-il d'un monde évanoui, d'un rêve, d'une douce nostalgie ... A notre tour, nous imaginons au delà du cliché. Les photos d'Aurélia se prêtent à l'état d'esprit du moment, ouvrant sur un monde intérieur qui intrigue.

Aurelia Frey

"Chercher toujours l'impossible : impossible dans le sens où ces paysages ne peuvent pas faire partie de la vie quotidienne, ils sont hors du temps, hors du temps de la vie que l'on mène, ils sont nécessaires pour cela, pour s'extraire, s'éloigner, se retrouver, ils ne peuvent durer qu'un instant, fugaces, ils construisent un sens, un petit chemin".

Frey_aurelia_Variations_01

Un monde évanescent, un charme ténu, une grande sensibilité, une fois le recueil refermé, les photos d'Aurélia Frey continuent à diffuser leur effet, mine de rien. Je sais que je reviendrai régulièrement vers elles.

aurélia frey

Pour en découvrir plus sur son travail, n'hésitez pas à aller visiter son site, ici.

Le site de l'éditeur .

Le billet de Maggie

Merci à Claudia Lucia.

Aurélia Frey et Emmelene Landon - Apnée - 64 pages
Editions Nonpareilles - 2015