Je reste émerveillée
De cet amour
Ardent
Qui ne craint
Ni le torrent du temps
Ni l'hécatombe
Des jours accumulés

Andrée Chedid (extrait)

P1000502
Paris - Septembre 2014