La-Tourn-e-d-automne"Dans le camion, l'air était frais et humide, alors ils firent brûler de l'alcool et préparèrent du chocolat chaud. Une fois de plus, ils burent le chocolat, assis par terre, l'un en face de l'autre, et adossés aux étagères de livres. Au cours de la soirée, ils se racontèrent des souvenirs. Le Chauffeur expliqua comment son père, au tout début, avait conçu dans sa tête, sans rien mettre sur le papier, le plan qui avait permis de transformer le camion de laitier en bibliobus original ... Comment, la première fois qu'il s'était garé sur un quai, il avait eu très peur que personne ne vienne ... Comment il avait eu l'idée de créer des réseaux de lecteurs ... Comment, avec le temps, il avait renoncé aux fiches de prêt et à toutes les autres formalités ..."

Un homme, que nous ne connaîtrons que sous le nom du "Chauffeur" part pour une dernière tournée, celle d'été, avec un ancien camion de laitier aménagé en bibliobus. C'est lui qui a décidé que ce serait la dernière tournée, il est las, voit arriver la vieillesse et estime que ça suffit. Son ultime périple l'emmènera le long de la côte Nord et de ses paysages familiers.

La veille du départ, il rencontre une fanfare venue de France et supervisée si l'on peut dire, par Marie. Intéréssée par le parcours du Chauffeur, la petite troupe va suivre le même trajet, donnant des spectacles ici et là pour financer le voyage.

L'an dernier, à la faveur du challenge "Québec en Septembre", j'ai découvert Michel Tremblay et Jocelyne Saucier. Cette année c'est Jacques Poulin et je suis autant sous le charme, la littérature québécoise mérite vraiment le détour.

Il ne se passe pas grand chose dans ce petit roman teinté de mélancolie et de tristesse, si ce n'est tout ce qui peut se tisser entre des êtres qui se côtoient et s'attirent mutuellement. Marie et le Chauffeur se plaisent ensemble, ils vont multiplier les occasions de rencontre, sans s'envahir. Le Chauffeur savoure ce dernier voyage, ne manquant aucun de ses endroits préférés, ce qui donne lieu à de belles descriptions de paysages marins.

Les livres tiennent une grande place dans l'histoire et je vous conseille d'avoir un carnet et un crayon à portée de main, les références à noter ne manquent pas. Le Chauffeur a une conception très personnelle du prêt et de l'importance de l'objet livre.

Vous l'avez compris, c'est plus un récit fait de petits riens, d'impressions, d'émotions, de sentiments, que de rebondissements. Et qui sait, au terme du voyage, la chape de plomb qui pèse sur les épaules du Chauffeur  pourra peut-être se révéler moins écrasante que prévu ?

Un joli roman à mettre dans toutes les mains sensibles.

Lecture commune de Jacques Poulin avec Enna Hélène Sylire 

Challenge Québec 2014

Jacques Poulin - La tournée d'automne - 208 pages
Collection Babel - 1999