Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le goût des livres
Derniers commentaires
Archives
9 juin 2014

La ritournelle

"Brigitte et Xavier sont éleveurs bovins en Normandie. Elle est rêveuse, la tête dans les étoiles. Lui, les pieds ancrés dans la terre, vit surtout pour son métier. Avec le départ des enfants, la routine de leur couple pèse de plus en plus à Brigitte. Un jour, sur un coup de folie, elle prend la clef des champs. Destination : Paris. Xavier réalise alors qu'il est peut-être en train de la perdre. Parviendront-t'ils à se retrouver ? Et comment se réinventer, après toutes ces années ? La reconquête emprunte parfois des chemins de traverse."

J'ai eu l'occasion d'assister à une avant-première de cette comédie, il y a une quinzaine de jours, en présence de Marc Fitoussi, le réalisateur, Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin. Pour la partie campagnarde, le tournage a eu lieu dans la région de Fécamp.

Commençons par ce qui m'a gênée. Isabelle Huppert en fermière, j'y ai cru moyen .. Jean-Pierre Darroussin par contre, on dirait qu'il a fait ce métier-là toute sa vie. Et l'escapade à Paris m'a parfois parue un peu tirée par les cheveux.

A part cela, j'ai été plutôt agréablement surprise. Le point de départ n'est pas très original, un couple de cinquantenaires qui cherche ses marques après le départ des enfants, la routine, l'usure, le côté bourru de l'un, le côté curieuse frustrée de l'autre, rien de très nouveau. De plus, le père avait espéré que le fils reprendrait la ferme, et celui-ci a choisi un métier de saltimbanque, acrobate dans un cirque ! sujet de friction supplémentaire dans le couple.

Mais un charme agit au fil de l'histoire, les dialogues sont souvent très bons, les réparties vives, la situation n'est pas aussi lisse qu'il y paraît au premier abord, par petites touches des failles apparaissent et éclairent autrement la "fugue" de Brigitte. J'ai apprécié que ce ne soit pas un couple qui se déchire, on sent la tendresse qui est toujours là, dans les gestes du quotidien, les petites attentions.

Je ne vous dirai rien du dénouement bien sûr. La scène qui me reste en mémoire après deux semaines ne concerne pas le couple, mais le père et le fils. Xavier, au retour de Paris, s'arrête dans le cirque de son fils et assiste pour la première fois à son numéro. C'est un moment splendide, fort et émouvant. Il est comme un gamin qui voit un sapin de Noël illuminé pour la première fois, on sent qu'il comprend d'un seul coup la passion de son fils et qu'il est ébloui.

Ce n'est pas le film de l'année, mais une comédie réussie, bien interprétée, un scénario qui parvient à surprendre plusieurs fois, ce n'est déjà pas si mal.

Sortie officielle : 11 Juin.

Réalisateur : Marc Fitoussi
Avec Isabelle Huppert - Jean-Pierre Darroussin - Michaël Nyqvist (très séduisant) - Pio Marmaï - Jean-Charles Clichet - Marina Fois - Audrey Dana - Anaïs Dumoustier.

La ritournelle 1       La ritournelle 3

Commentaires
C
Je me souvenais de votre billet en allant voir ce film. Nous l'avons trouvé très divertissant, émouvant parfois et juste. Quelques clins d'œil intéressants comme "Le chevalier inexistant" de Calvino. À conseiller !<br /> <br /> Je regrette le fait que 'I. Huppert se soit fait "refaire" le visage : son élocution en semble même altérée...
Répondre
G
MAgnifique cette dernière image d'Isabelle Huppert.<br /> <br /> Je crois que c'est son ton de voix, goguenard et désenchanté, qui m'horripile souvent. (sauf dans les Demoiselles de St Cyr) un ton de film à la Pagnol, non ? (le femme du boulanger) l'itinéraire parallèle de Daroussin qui ouvre des possibles risque de me plaire mais il est sans doute trop tard....
Répondre
Y
C'est vrai que le sujet est classique pour ne pas dire cliché, mais si le film au final est réussi c'est très bien, avec deux grands acteurs en plus
Répondre
S
Je vais au cinéma quand je me brûle, et Isabelle Huppert en fermière clairement, je n'y crois pas une seconde. Par contre, je trouve la photo d'elle, avec les japonaises masquées devant et la tour E. en fond, absolument magnifique....
Répondre
A
Voilà, tu as trouvé l'expression, un cinéma qui ronronne ... je suis heureuse de voir que je n'ai pas été la seule à être émue par la scène du cirque, c'est un superbe moment, qui laisse deviner ce que le film aurait pu être avec un peu plus d'effort.
Répondre
Le goût des livres
Le goût des livres
Newsletter