Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le goût des livres
Derniers commentaires
Archives
16 avril 2014

Le manoir de Tyneford

9782253174998FS"Ce ne fut pas seulement la beauté du bâtiment qui me frappa cet après-midi là et bien d'autres après, mais aussi sa situation ; rares sont les endroits en Angleterre où la nature a été plus prodigue. Des bois de hêtres bordaient le jardin, et la demeure, construite sur un terrain en pente, avait la rangée de collines en arrière-plan. Une élégante terrasse courait le long de la maison d'où quelques marches menaient à une pelouse soyeuse qui descendait vers la mer. Toutes les fenêtres de la façade donnaient sur cette étendue d'eau étincelante, calme, enchanteresse. Je respirai de nouveau cet air à l'étrange odeur de thym, de terre fraîchement retournée, de sueur et de sel."

Printemps 1938 en Autriche. Les temps se font durs pour les familles juives. Elise, jeune fille de 18 ans n'a d'autre choix pour fuir que de se faire engager comme femme de chambre en Angleterre. Le coeur déchiré, elle va quitter le cocon douillet dans lequel elle vivait en enfant gâtée, entre ses parents, cantatrice et écrivain, et sa soeur Margot, qui eux peuvent obtenir des visas pour les Etats-Unis.

Cette note grave liée à l'exil, au déclassement social et à la guerre va courir tout au long du roman, qui est pourtant un enchantement d'un bout à l'autre. Parce qu'Elise a la fougue de la jeunesse, qu'elle va tomber amoureuse, d'un lieu et d'un homme, qu'elle lutte contre l'adversité avec une belle énergie. Il y a du romantisme, des rebondissements, une ambiance anglaise à la Downton Abbey, des drames et des moments de bonheur intense.

Les ficelles sont un peu grosses parfois, ce n'est pas grave, les personnages sont tellement bien croqués que l'on pardonne à l'auteur quelques facilités et que l'on se laisse emporter à la suite d'Elise dans les sortilèges de Tyneford. Un quasi coup de coeur. Une lecture récompense, comme je l'ai lu récemment sous la plume de Cuné. N'hésitez pas une seconde.

Theoma a été la tentatrice décisive. L'avis de Keisha, Lou, aussi charmées que moi.

Natasha Solomons - Le manoir de Tyneford - 519 pages
Le Livre de Poche - 2014

Commentaires
A
Une lecture bonbon, une lecture récompense, les deux à la fois, j'ai comme toi, bien aimé ce titre, j'ai avalé les ficelles, c'est léger, et un peu grave, on n'y croit pas vraiment, et ce n'est pas grave, non plus....
Répondre
L
je ne savais plus chez qui je l'avais repéré et c'est donc chez toi, j'ai vraiment bien aimé surtout la première partie . <br /> <br /> Mais j'avais adoré Jack Rosenbum rêve en anglais je vais faire un billet en pensant au tien<br /> <br /> Luocine
Répondre
D
Bonsoir Aifelle, je pense que cela une de mes lectures de l'été. Bonne soirée.
Répondre
C
j'ai aimée, sans que ce soit un coup de coeur. beaucoup de charme, même si il n'y a rien de vraiment ébouriffant. un bon roman d'ambiance;
Répondre
L
Il avait tout pour me plaire à moi aussi et j'ai craqué ;0) Des lectures qui font du bien, je les refuse rarement ;0) Bisous Aifelle (et zou, dans vos billets tentateurs)
Répondre
Le goût des livres
Le goût des livres
Newsletter