09 décembre 2013

Charles Juliet

Charles Juliet a reçu le plus discret des prix Goncourt la semaine dernière, celui de la poésie. Découvert avec "L'année de l'éveil", je ne l'ai plus lâché depuis, lisant la plupart de ses journaux et autres écrits sur la peinture. Sa démarche est exigeante, âpre, c'est pourtant un grand bonheur de lecture tant ses réflexions sont profondes, authentiques et peuvent trouver une résonnance dans notre propre expérience. Sa recherche du mot juste et sa modestie devant l'ampleur de la tâche forcent l'admiration. Quant l'oeil est... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 07:48 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags :