03 décembre 2013

Enfant 44

"Depuis plusieurs décennies, les gens n'agissaient plus selon leur conception du bien et du mal, mais en fonction de ce qui pouvait plaire ou non à Staline. Leur vie ou leur mort dépendait de ses annotations sur une liste : un trait devant leur nom les sauvait, l'absence de trait les condamnait. Voilà à quoi se résumait le système judidiaire." Moscou, juste avant la mort de Staline. La terreur est dans toutes les têtes, elle s'est infiltrée partout, au sein des familles, entre collègues, dans tous les domaines de la vie. Léo Demidov... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:40 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags :