12 septembre 2013

Hommage

Un commentateur discret de mon blog s'en est allé hier. Je ne le connaissais pas depuis longtemps, mais j'appréciais ses vastes connaissances, sa manière de jouer avec les mots et la profonde humanité qu'il laissait transparaître. Comme il aimait laisser des poèmes en commentaire, je lui en dédie un dernier aujourd'hui. Ce matin-là je tirais mes rideauxcomme on écarteune pensée néfaste,comme on délivre une anecdoted'entre ses parenthèses.Dans un froissement d'ailesou de feuillage je crus reconnaîtrela voix sans ombrede Fra Angelico... [Lire la suite]
Posté par aifelle1 à 06:29 - - Commentaires [62] - Permalien [#]