Les petites mères"Est-ce vraiment une bonne idée de vivre avec quelqu'un ? Vous avez toutes essayé avant moi, maman. Et vous avez toutes échoué. Aucune n'a réussi à rencontrer celui qui l'aimerait comme elle est et aurait envie de prendre soin d'elle sans se lasser".

Jour important pour Rose que celui où elle a décidé de présenter son compagnon, Martin, aux trois femmes de sa vie "les petites mères". Rose a fui cet univers matriarcal et conflictuel il y a longtemps et elle pense avoir tourné la page d'une enfance sans chaleur.

Les petites mères vivent diversement le retour de Rose et retiennent leur souffle. Saura-t'elle réussir là où toutes ont échoué : garder un homme et vivre heureuse avec lui ?

Durant cette journée d'attente, Concepcion, Fernande et Babeth vont chacune revisiter le passé à leur manière, ruminer ratages et malentendus en espérant que Rose, elle, y échappera. Un mur d'incompréhension les sépare toutes les trois, la parole ne circule pas. Concepcion, surnommée "la vieille-en-sucre" et Fernande vivent sous le même toit comme chien et chat. Babeth aimerait tant les voir apaisées, mais ce sont des femmes rudes, rigidifiées par les épreuves.

La tendresse saute parfois une génération, éclairant un peu ce monde féminin qui ne se fait pas de cadeaux. La recherche de sécurité de Rose suffira-t'elle à la protéger de cet héritage encombrant ?

Un roman prenant sur les transmissions générationnelles et la difficulté de s'en dégager pour trouver son propre chemin.

Prix "l'Autre Page 2012" décerné par un jury de six psychanalystes

L'avis d'Antigone

Merci à Sandrine Roudeix et aux Editions Flammarion

Challenge Laure

Sandrine Roudeix - Les petites mères - 180 pages
Editions Flammarion - 2012